Régions Est Skikda
 

Relogement de près de 500 familles

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.10.17 | 12h00 Réagissez


Une opération de relogement d’environ 500 familles résidant dans des habitations précaires des cités El Match et Zefzef 1 et 2 a été lancée samedi à Skikda, a-t-on constaté. Cette opération de trois (3) jours, est la seconde du genre durant la période du mois de septembre dernier qui a touché 2 000 familles de ces quartiers, des plus anciens bidonvilles au chef-lieu de wilaya.

L’opération de relogement, selon des explications présentées sur place, a mobilisé 120 camions et 20 équipements relevant du secteur des travaux publics en attendant la réalisation de la 3 ème opération prévue après les élections locales, ciblant les habitants des bidonvilles du lac des oiseaux, de Bouabaz et ceux de la vieille ville qui résident dans des constructions menacées d’effondrement ainsi que les demandeurs de logements sociaux.

Le wali Derfouf Hadjri a précisé en marge de cette opération que l’étude des dossiers des futurs bénéficiaires de ces logements a révélé des cas de tricherie de demandeurs de logements, dont certains sont issus d’autres wilayas ou sont propriétaires de villas et de lots de terrains, notant que 30 dossiers ont été rejetés après recours pour diverses raisons.
Cette même responsable a affirmé que dans le cas où ont découvre une situation irrégulière, après l’octroi du logement, le dossier du bénéficiaire sera retiré par des méthodes légales, en procédant à l’affectation du logement aux personnes étant vraiment dans le besoin».

Un dispositif important a été mis en place par les services de la sûreté de wilaya pour assurer la sécurisation, l’accompagnement de cette opération à travers la mobilisation d’environ 1.200 policiers répartis sur les sites concernés par cette actions en l’occurrence les cités Match, Meyssoune et Zefzef, a indiqué à ce propos le chef de sûreté de wilaya, le commissaire divisionnaire Mohamed Khezmat.
Le relogement des habitants du bidonville Match a permis la récupération d’un terrain de près de 16 hectares, dont 13 seront exploités dans le cadre de la promotion foncière et le reste sera destiné à la réalisation des infrastructures publiques, a-t-on signalé.
 

Khider Ouahab
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...