Régions Est Skikda
 

Skikda

Les chauffeurs de taxi maintiennent la pression

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.08.17 | 12h00 Réagissez

Pour la seconde journée consécutive, les chauffeurs de taxis collectifs de la ville de Skikda ont poursuivi leur mouvement de grève tout en observant un sit-in devant le siège de la direction des transports de la wilaya (DTW).

Dans des déclarations faites à El Watan, les syndicalistes des chauffeurs de taxi, tout en réitérant leur disposition au dialogue et en veillant à éviter tout débordement, sont revenus sur les motifs de leur débrayage.

«Notre avons recouru à la grève car nous sommes très lésés par rapport à nos collègues des autres wilayas du pays en matière de tarification. Depuis 1994, le palier de la ville de Skikda était de 06 km. En 2002, une instruction ministérielle avait fixé le prix du kilomètre à 3,50 /km, ce qui nous avait emmené alors à travailler avec le prix de 20 DA/place. C’est-à-dire que 16 années durant on a de tout temps respecté cette tarification de 20 DA en dépit des chamboulements du pouvoir d’achat.  En 2016, une nouvelle tarification avait été appliquée et nous avions alors nourri de grands espoirs, malheureusement la commission qui avait étudié la mise en application n’a pas impliqué les représentants des chauffeurs de taxi. Cette commission s’est même entêtée à revoir le kilométrage du palier qu’elle a fait passer de 06 à 04 km ce qui fait que le tarif par place est resté à 22 DA», explique le président de la section syndicale.
Approché, le nouveau directeur des transports, récemment installé dans ses fonctions, et qui hérite, il faut le dire, d’un secteur catastrophé dira qu’il se réfère à la réglementation et applique les lois régissant le secteur. «Ce problème est d’ordre national et notre direction est tenue d’appliquer la circulaire ministérielle du 15 février 2016, qui applique clairement le taux de 5,50 DA/ km. Quant à la distance réelle parcourue, elle diffère d’un tracé à un autre. A notre niveau, nous ne faisons qu’appliquer cette circulaire», dira le directeur des transports.

Khider Ouahab
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...