Régions Est Skikda
 

Les marins pêcheurs en grève ouverte à Skikda

Le port de Stora paralysé

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	L’accès à l’enceinte portuaire est bloqué
L’accès à l’enceinte portuaire est...

Se disant non convaincus par les promesses faites, la veille, par le SG du ministère de l’Agriculture et de la Pêche, les marins pêcheurs du port de Skikda, à 3 km à l’ouest de la ville, ont enclenché, hier, une grève illimitée.

Le portail d’entrée de l’enceinte portuaire a été fermé, bloquant ainsi toute circulation des véhicules. Déclarant qu’ils ont besoin d’actes concrets et non de promesses, les marins insistent sur la persistance, selon leurs dires, de plusieurs problèmes, entre autres : «Pour renouveler le rôle de bord, on nous exige la mainlevée de l’Entreprise de gestion du port de pêche de Stora (EGPP), ce qui est inconcevable et contraire à la loi.» Ils évoquent également le problème des nouvelles délimitations de la zone de pêche à la longitude Ras-Fil-Fila et l’île Srigina. «Ceci nuit considérablement aux marins des petits métiers et des sardiniers, qui ne disposent pas de moyens conséquents qui leur permettraient de naviguer au-delà de cette délimitation», ont-ils expliqué.

Les marins grévistes reviennent unanimement sur la situation du port de Stora et qualifient d’ «anarchie» ce qui caractérise sa gestion, en déclarant que «le plan d’accostage n’est pas respecté et le port de pêche connaît une situation pour le moins désolante en matière d’hygiène. La présence d’un point de rejet des eaux usées dans l’enceinte portuaire représente à notre sens une preuve irréfutable.

Ce rejet n’a rien à voir avec les eaux pluviales puisqu’il déverse ses eaux en pleine saison estivale», estiment-ils en ajoutant: «Les marins pêcheurs ne disposent même pas d’un point pour l’alimentation en eau ni en électricité. Pour les besoins d’entretien de nos embarcations, on se retrouve souvent obligés de recourir à la rétrocession de l’énergie électrique auprès des commerçants du port, ce qui n’est pas sans conséquences pécuniaire et sécuritaire».

Toujours dans le volet sécuritaire, ils feront part de plusieurs vols ayant concerné des embarcations accostées au port «On a enregistré plusieurs sinistres et même des vols de moteurs et de sondeurs et d’autres outils sensibles. On nous a annoncé, il y a plus de trois ans déjà, que le port allait se doter de caméras de surveillance, mais on ne voit rien venir». En vue de calmer les esprits, des représentants des marins ont été invités à assister à une rencontre avec les responsables concernés en vue de désamorcer la crise. 
 

Khider Ouahab
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...