Régions Est Skikda
 

Gève des transporteurs à Collo (Skikda)

La situation tend vers le pourrissement

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.07.17 | 12h00 Réagissez

Voilà déjà près de deux mois que se poursuit encore la grève des transporteurs desservant la ligne Collo-Skikda et sa fin ne semble a priori pas pour demain.

En maintenant la pression, les transporteurs cherchent à obtenir gain de cause dans le bras de fer qui les oppose aux pouvoirs publics. Ils jugent que tant que les transporteurs d’Ouled Attia et de Zitouna continueront de passer par le périmètre urbain de Collo pour «ramasser» des usagers et de concurrencer déloyalement les transporteurs de Collo, ils auront encore à poursuivre cette grève. Les usagers de la presqu’île de Collo continuent pour leur part de subir les contraintes de cette situation, et de se rabattre, soit sur les transporteurs clandestins, soit à prendre leur mal en patience et de guetter durant de longs moments des bus venant des autres communes et passant par leur ville, avec l’espoir de dénicher une place.

Cette situation n’a pas échappé à un élu de l’assemblée populaire de la wilaya (APW), qui a soulevé ce problème lors de la dernière session, tenue jeudi dernier. Un acte qui a permis au chef de daïra de Collo de donner plus de précisions sur ce problème, et d’évoquer surtout «l’obstination incompréhensible» des transporteurs à aller vers le pourrissement. Dans ses éclaircissements, le chef de daïra révélera que devant le refus des transporteurs grévistes de reprendre le service, et dans le but de permettre aux citoyens, notamment les jeunes qui avaient à passer des examens et des concours à Skikda, une décision d’attribution provisoire de 35 lignes avait été prise. Il ajoutera même qu’une réunion avait, auparavant, regroupé les services concernés et les représentants des grévistes. Lors de cette rencontre, tous les présents avaient convenu, selon ses déclarations de désigner un seul point de passage aux bus venant de Ouled Attia et de Zitouna et le choix avait été porté sur l’arrêt implanté dans la cité Doudelioua. «Mais les transporteurs qui avaient clairement exprimé leur accord lors de cette réunion, sont vite revenus sur leur décision pour reprendre encore leur grève», rajoutera le chef de daïra. Des tentatives d’apaisement avaient néanmoins été poursuivies  en vue d’en finir avec ce débrayage, qui aura trop duré mais, apparemment, les transporteurs campent sur leur position. On avance même qu’une partie des 63 transporteurs desservant la ligne Collo-Skikda était prête, à un moment, de reprendre le travail, mais leurs collègues les ont en dissuadés, risquant ainsi de perturber la saison estivale dans la presqu’île de Collo. 

Khider Ouahab
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...