Régions Est Skikda
 

Handball à Skikda : Le jubilé de Abdelali Bouksira en préparation

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.06.17 | 12h00 Réagissez

Abdelali Bouksira aura finalement son jubilé, et c’est déjà la moindre reconnaissance qu’on pouvait avoir pour cet homme, qui a donné le meilleur de lui-même à sa ville.

L’idée a été lancée par un groupe de ses amis et de ses anciens coéquipiers et l’initiative n’a pas tardé à fédérer d’autres personnes, tellement l’homme jouissait du respect de tout un chacun. Chapeautée par d’anciennes gloires du handball local et national, ainsi que par les dirigeants du club de handball de la JSES, l’initiative aura également à servir de tremplin pour revenir, une fois encore, sur le passé glorieux de ce sport, qui a donné à la ville ses titres de noblesse.

L’événement servira aussi d’occasion pour annoncer la création de l’Amicale des anciens handballeurs de la wilaya de Skikda. «On a déjà pris attache avec une trentaine d’entreprises locales privées et publiques et nous espérons vivement avoir leur concours», dira Yassine Aliout, président de la JSES, qui tiendra également à mentionner l’implication directe du président de l’APW de Skikda pour la réussite de cet événement sportif.

«Nous ferons tout pour que ce jubilé soit une véritable fête du handball Skikdi et aussi, pour rendre hommage à M. Bouksira, qui reste l’un des fleurons du mouvement sportif local», rajoute Rabah Sayad, l’ancienne gloire de l’équipe nationale de handball. Abdelali Bouksira, qui n’est pas à présenter à Skikda, fait partie de la crème du handball skikdi, qui ne cessera pas d’alimenter l’équipe nationale durant des décennies. Il a goûté à toutes les joies qu’offre ce sport.

Champion scolaire vers la fin des années 1960, puis champion universitaire, il poursuivra sa passion pour le handball en jouant pour la JSMS. Il connaîtra également la consécration, durant les années 1970, en faisant partie de la sélection nationale à côté d’autres Skikdis comme les Bouzidi, Tsabet, Righi, Grief. Abdelali ne quittera plus ce milieu et continuera à donner de son temps et de sa personne en présidant aux destinées de la ligue de handball durant les années 1980, avant de présider les deux clubs de handball locaux qu’étaient la JSMS et le WBS. Infatigable, ce militant de Skikda était toujours là où l’intérêt de sa ville se faisait sentir.

Ses amis le décrivent comme un authentique passionné. «Il avait la rage de vaincre et sur les terrains de handball et dans sa vie d’homme», disent d’anciens handballeurs qui l’ont côtoyé. Aujourd’hui, Abdelali poursuit des soins et continue, comme à son habitude, de lutter pour vaincre tous les maux. Puissent les entreprises locales touchées par les organisateurs de ce jubilé répondre présent pour donner à cet homme un brin de reconnaissance et des moments de bonheur. Ce ne sera que justice d’ailleurs.                                                  

K. O.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...