Régions Est Skikda
 

Douanes de Skikda

Du grabuge au syndicat

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.07.17 | 12h00 Réagissez

Un groupe de douaniers de la wilaya de Skikda, tous candidats aux élections devant désigner les membres de la nouvelle section syndicale, se disent «outrés» par les conditions qu’ils jugent «douteuses et illégales», ayant entaché, selon leurs dires, l’assemblée générale élective de leur section syndicale.

«Notre section avait été gelée en 2010, et comme notre corporation avait à tenir sa conférence nationale, il fallait redonner vie à cette section pour que la wilaya de Skikda puisse être représentée», explique, à titre de préambule, l’un des douaniers qui ont pris attache avec El Watan.

Au sujet des griefs qu’ils retiennent contre le déroulement des élections de leur section syndicale, les douaniers énumèrent plusieurs «irrégularités et autres dépassements», et de citer : «D’abord, nous avons été surpris de voir un ancien syndicaliste, ayant été pourtant officiellement radié par le bureau de wilaya de l’UGTA, se porter encore candidat sans que cela choque les membres de l’Union locale.»

Ils mettent également en cause «le non-respect de la réglementation, en tentant de précipiter les dates de l’assemblée élective sans nous offrir le temps nécessaire, comme le stipulent pourtant les règles syndicales». Le point souligné par le syndicaliste reste le déroulement même de l’assemblée élective : «Lors du dépouillement, on a volontairement évité de montrer à l’assistance les bulletins et on s’est juste contenté de les lire. C’est lors de cette opération que la fraude s’est jouée.», dira-t-il.

Ils avancent qu’ils avaient exprimé des recours, «mais au niveau de l’Union locale, on a refusé de les prendre en considération, voire de les recevoir». Et à titre de conclusion, ils demandent l’annulation des dernières élections et la convocation d’une autre assemblée avec l’exigence de la présence d’un huissier de justice.

Approché pour apporter sa version des faits, M. Zaïr, secrétaire général de l’Union de wilaya de l’UGTA niera en bloc toutes les accusations et dira : «Il est connu que tous ceux qui échouent à se faire élire, cherchent à faire porter le chapeau aux autres. Le renouvellement de la section syndicale des douaniers s’est déroulé dans le strict respect des règles.»

Au sujet de la candidature d’un ancien syndicaliste déchu, il dira qu’il a été réhabilité dans le cadre des mesures prônées par Sidi Saïd, patron de la centrale «même à notre niveau, il a bénéficié d’une réhabilitation et ouvre donc droit de postuler à un poste syndical».

Concernant les «irrégularités» ayant ponctué le déroulement du dépouillement et le refus de l’Union locale de prendre en considération les recours des autres candidats, il dira : «Le PV dressé par la commission des élections en présence du directeur des Douanes de la wilaya a mentionné le bon déroulement de l’opération.

A la fin de ces élections, il a été publiquement demandé s’il y avait des recours à formuler, mais personne n’a exprimé de doutes. Ce n’est qu’après que des candidats sont venus présenter des recours, ce que nous ne pouvons accepter, car réglementairement, les recours se formulent le jour même des élections».
 

K. O.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie