Régions Est Skikda
 

Oléiculture à Skikda

Des prévisions pour une production record

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.12.17 | 12h00 Réagissez

La wilaya de Skikda, connue, entre autres, pour sa filière oléicole, s’attend cette année à une production record, selon M. Messikh, cadre à la Direction des services agricoles de la wilaya (DSA).

Ainsi, et contrairement à la production en olives et en huile d’olive enregistrée lors de la campagne de l’année dernière, et qui était bien en deçà du potentiel naturel, celle de la campagne en cours devrait carrément doubler, selon la même source.

Cette mue qu’attendent les agriculteurs de la région résulte en partie de la superficie cultivée, qui a carrément quadruplé au cours des dix dernières années, passant des 4 760 ha à plus de 16 000 hectares. «Il va de soi qu’en étant parvenu à élargir les surfaces de la filière, on devait s’attendre à de telles répercussions sur la production», juge M.Messikh.

Ce gain impressionnant en termes de superficie permettra, selon les prévisions des services agricoles, de gagner aussi en termes de production d’olives et d’huile d’olive. «On s’attend à un rendement assez conséquent en olives. Nos techniciens estiment que le rendement en olives par hectare est appelé à doubler lors de cette campagne en atteignant les 25 quintaux par hectare, alors que le rendement moyen enregistré lors des dix dernières campagnes n’était que de 10 qx/ha.

On estime donc que la production en olives tournera autour de 302 000 quintaux», poursuit notre interlocuteur. La trituration de cette production permettra, comme le prévoit la DSA, de produire 60 000 hectolitres d’huile d’olive cette année, avec un rendement moyen prévu de 22 litres à l’hectare, alors que précédemment, il n’était que de 16 litres/ hectare. Néanmoins, et en dépit de cette embellie, le prix de vente du litre d’huile d’olive ne devrait pas connaître de baisse, comme on aurait tendance à le croire. Il reste même à espérer que les prix fixés par les producteurs ne viendraient pas à s’enflammer. L’année passée, qui a été comparativement assez faible en matière de production d’huile d’olive, les prix étaient déjà assez élevés et oscillaient entre 700 et 800 DA le litre. Espérons que le seuil des 1 000 DA/l ne sera pas atteint cette saison, appelée à être l’une des plus productives.  

Khider Ouahab
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...