Régions Est Skikda
 

École Saïd Bouchlouga à Filfila (Skikda)

Des élèves mi-scolarisés et des parents en colère

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.12.17 | 12h00 Réagissez

Depuis la démolition, il y a trois années, de quatre salles de cours sur les sept que comptait l’établissement, les élèves vivent de dures conditions de scolarité.

L’école Saïd Bouchlouga a été désertée, hier, par l’ensemble des élèves scolarisés dans cet établissement relevant de la commune de Filfila, à moins de 20 km à l’est de Skikda. Soutenus par leurs parents, les élèves ont tenu ainsi à manifester, une fois encore, leur mécontentement quant aux conditions jugées injustes et trop pénalisantes.

Les parents ont également saisi cette occasion pour faire part des contraintes pédagogiques qui minent la scolarité de leur progéniture, allant jusqu’à estimer que la situation qui prévaut dans cet établissement n’était pas faite pour les encourager à travailler.

Les parents expliquent que depuis la démolition, il y a déjà trois années, de quatre salles de cours sur les sept que comptait cet établissement, les élèves vivent de dures conditions de scolarité. «Effectivement, il y a trois années, les services du CTC avaient jugé que ces quatre salles représentaient un risque.

Elles furent donc démolies, mais jamais remplacées depuis. A l’époque, et pour nous rassurer, on n’a pas cessé de nous promettre de pallier cette situation», témoignent les parents. Ce fait, aussi navrant qu’insolite, a conduit les responsables du secteur à faire dans l’urgence, voire dans le bricolage, aux dépens des droits des élèves, qui se sont retrouvés contraints de se relayer sur les 3 salles restantes.

Les parents estiment que le volume horaire dispensé à leurs gosses au cours de ces trois dernières années ne dépassait pas les 50% du volume réglementaire. C’est-à-dire que les élèves n’ont fait que la moitié du programme. Ne voyant rien venir, les parents vont jusqu’à proposer l’aménagement de chalets préfabriqués pour accueillir les élèves, en attendant de trouver une solution plus juste. 

K. O.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie