Régions Est Setif
 

Sétif : Les robinets à sec

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.07.17 | 12h00 Réagissez

Les robinets sont à sec dans de nombreuses parties de la wilaya de Sétif, où l’eau est distribuée avec parcimonie. La délicate situation s’est accentuée avec la canicule faisant grimper le mercure à des pics record.

Il faut souligner que les plus touchés par le manque d’eau sont les habitants des étages supérieurs des immeubles et les citoyens de certaines localités, où le débit est faible pour ne pas dire insignifiant. Des résidents de la ZHUN nord du chef-lieu de wilaya, où la panne perdure depuis des jours, nous font part de leur galère : «Les habitants subissent de plein fouet la pénurie.

Perdurant depuis des jours, notre calvaire risque de s’éterniser. Vous imaginez toutes les peines endurées à faire monter des jerricans d’eau par les escaliers, et ce, jusqu’au 5e ou 6e étage. Le malheur, c’est que ce supplice se répète plusieurs fois par jour. Au lieu de profiter de leurs vacances, nos enfants sont contraints de subir cette corvée.

Pour notre malheur, la punition refait surface chaque été. Mais cette fois-ci, la panne prend d’autres proportions.» En en ayant gros sur le cœur, nos interlocuteurs enchaînent : «Avant cette coupure sèche, ce n’était pas non plus la joie. Car on n’avait droit qu’à un petit filet d’eau un jour sur deux, un jour sur trois pour ne pas dire plus. Pour atténuer notre calvaire, les services de l’ADE ont pourtant promis une distribution via des camions-citernes. La promesse n’est toujours pas concrétisée.

Paradoxalement, les propriétaires des villas pourvues de puits trouvent sans aucun scrupule le moyen d’arroser leurs trottoirs». Pour connaître les mesures prises par les autorités locales, on a pris attache avec le directeur des ressources en eau de la wilaya de Sétif, Smaïl Abdelkrim. «Afin d’améliorer la qualité et de booster la distribution de l’eau, on vient, suite à l’intervention du wali, d’installer un barrage flottant pour pomper les eaux superficielles du barrage de Aïn Zada alimentant Sétif et Bord Bou Arréridj.

La flotte des citernes a été renforcée par 10 camions. La récupération de certains forages à l’arrêt a atténué la tension dans bon nombre de centres urbains. La distribution s’est nettement améliorée à Babors, alimenté à partir de Malabiod. Ceci n’est qu’un échantillon d’une importante batterie de mesures devant prochainement améliorer la situation», nous a-t-il déclaré.                  
 

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...