Régions Est Setif
 

Sétif : La municipalité à l’épreuve du marchandage

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.12.17 | 12h00 Réagissez

Une semaine après son installation à la tête de la municipalité de la capitale des Hauts Plateaux, le nouveau maire éprouve les pires difficultés à constituer son exécutif, au grand dam de la population.

Celle-ci doit une fois de plus composer avec la manière de faire de ces «politiques», plaçant leurs intérêts avant ceux de la ville. Cette dernière est victime, ces jours-ci, du marchandage des nouveaux locataires de l’Hôtel de ville, où des projets somnolent dans les tiroirs. Avec cette démarche, l’inertie qui frappe de plein fouet la ville va perdurer pour un bail.

En plus de la pression exercée par les membres de son propre camp, ne voulant ni plus ni moins qu’un poste «rémunéré» des 27 «emplois» budgétisés sur les 43 sièges de l’assemblée, Mohamed Bourmani (FLN) a été contraint de négocier pour «satisfaire» les exigences des autres composantes de l’assemblée.

Selon certaines indiscrétions, l’ex-parti unique disposant de 13 sièges prend 4 vice-présidences, les deux autres ont été «offertes» au MSP et au RND gratifiés en outre de commissions, où le bénévolat n’a pas de place au niveau de la municipalité de Aïn Fouara. Les nouveaux «fonctionnaires» se frottent déjà les mains.

D’après nos contacts, le PLJ, bénéficie quant à lui de 3 postes (deux commissions et une délégation), Fadjr El Djadid prend 2 postes budgétisés. Afin d’exaucer les vœux et désirs  de ses interlocuteurs, le nouveau maire affecte des délégués dans des annexes administratives du centre-ville où leur présence est facultative.

A-t-on le droit de payer un élu pour ne rien faire ? Non, diriez-vous. Disposant pourtant de 5 sièges, Talaa El Houriet, le parti d’Ali Benflis a été diplomatiquement privé d’une infirme partie de la tarte. Les élus de la formation précitée vont sans doute mettre à profit la tenue de la première réunion de l’Assemblée populaire, programmée pour aujourd’hui, pour exprimer leur courroux et annoncer lacouleur.

Kamel Beniaiche
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...