Régions Est Setif
 

Sétif

Les sublimes ‘‘Mains solidaires’’ de jeunes étudiants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.07.17 | 12h00 Réagissez

Composée essentiellement d’étudiants de différentes filières et branches, l’association présidée par le résident (4e année) Dr Sami Bouguessa, se met au travail.

Grâce à une immense chaîne de solidarité, ce rêve se transforme en réalité, 8 mois après. S’étendant sur une superficie de 700 mètres carrés, dont un jardin de 500 m2, l’espace qui n’a pas été facile à métamorphoser est fonctionnel depuis le 15 juillet courant. Afin d’atténuer les souffrances des petits malades hospitalisés au niveau du service de pédiatrie du CHU de Sétif, les membres de cette atypique association, ‘‘les Mains solidaires’’, ont lancé, le 8 octobre 2016, un projet fou. L’idée de transformer une aile de l’ex-clinique de chirurgie infantile (CCI) en un espace de jeu et de divertissement pour plus de 60 petits malades, dont 20 atteints de cancer, obtient l’aval du médecin chef, le professeur Belkacem Bioud, et du directeur général du CHU, Nouredine Belkadi, qui encouragent ‘‘les Mains solidaires’’ n’ayant pas le sou mais beaucoup d’idées.

Composée essentiellement d’étudiants de différentes filières et branches, l’association, présidée par le résident (4e année) Dr Sami Bouguessa, se met au travail. Grâce à une immense chaîne de solidarité, ce rêve se transforme en réalité, 8 mois après. S’étendant sur une superficie de 700 m2, dont un jardin de 500 m2, l’espace qui n’a pas été facile à métamorphoser est fonctionnel depuis le 15 juillet courant. Au grand bonheur des petits malades aux anges.

Ces derniers disposent désormais d’un extraordinaire espace de vie. Pour que ces patients atteints de pathologie  lourde  puissent s’offrir  de beaux moments et mettre entre parenthèses leurs soucis de santé, ‘‘les Mains solidaires’’ ont pensé à tout. D’autant que ce chaleureux foyer dispose d’une salle de lecture, d’une médiathèque, d’une salle de jeu dotée d’une balançoire, de trampolines, de deux toboggans, d’un cerceau de basket. Une cuisine équipée, un séjour, une salle à manger, une crèche, et un hammam (bain) sont les autres équipements d’un espace unique en son genre. Pour permettre à ces enfants de se défouler  et  de faire de l’activité sportive, un petit terrain de football et un autre de basket meublent une partie du jardin. Réalisé grâce à la générosité de donateurs anonymes et le concours  d’entreprises locales, l’espace a, le minimum qui puisse redonner du sourire aux enfants et à leurs parents ravis.  «Je ne trouve pas les mots pour exprimer les sentiments qui animent les membres de l’association ayant pu relever le défi et offrir à ces enfants un véritable espace de vie. Le projet, qui n’a pas été facile à réaliser, car  on a mis toute notre énergie dans cette œuvre, est la conjugaison des efforts des bonnes volontés. Je profite de cette opportunité pour rendre hommage aux bénévoles, aux citoyens anonymes et aux managers d’IRIS, de Safcer, de Starlight, SLR et du groupe Meguelati à l’origine de la réussite de ce projet thérapeutique», souligne, non sans fierté, Dr Bouguessa, principal initiateur d’une sublime idée devant sans doute faire des émules…
 

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...