Régions Est Setif
 

Sétif

L’université de Cambridge à Aïn Fouara

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.09.17 | 12h00 Réagissez

L’université de Cambridge à Aïn Fouara

La grande salle de la Maison de la culture de la capitale  des Hauts-Plateaux était envahie, samedi matin,  par le son et la tonalité de la langue de Shakespeare.

Renouant avec sa vocation première, l’espace est paré par la présence de dizaines de familles venues féliciter  une progéniture qui vient de décrocher le diplôme de Cambridge. La prestigieuse université anglaise est partenaire du MBI (Management Business Institut) de Sétif, le premier centre d’examen, où l’on peut désormais certifier son niveau d’anglais avec la griffe de Cambridge. Après donc des centaines d’heures d’apprentissage, les 39 lauréats de la première promotion ayant  passé avec brio les examens, effectués à MBI Sétif et corrigés en Angleterre, ont, à travers de belles prestations, donné l’autre visage d’une jeunesse algérienne épanouie.

Engagés  à fond dans la formation de leurs enfants, des parents ont pleuré de joie : «En fréquentant des années durant MBI où il a amélioré son anglais, notre fils a vaincu sa timidité,  s’est fait des amis et peut facilement prendre la parole en public. Nous tenons à saluer le titanesque travail réalisé par MBI et son patron Mohamed Yahiaoui, qui n’ont ménagé aucun effort pour permettre à des centaines de filles et garçons d’apprendre les langues étrangères», révèlent, non sans émotion, des parents d’un nouveau Cambridgien.

Principal initiateur du projet faisant un carton à Aïn Fouara, le directeur général de MBI, Mohamed Yahiaoui, a, à l’issue de la cérémonie rehaussée par la présence de Hervé Marc, directeur régional -Europe et Afrique du Nord de Cambridge English, et Mme Eléna Louicellier, responsable des services d’évaluation Europe-Evaluation, apprentissage et perfectionnement de Cambridge English, accepté de se confier à El Watan :  «Cette reconnaissance consacrée par Cambridge English, qui existe depuis 1913, consacre le travail et les efforts consentis par MBI. Certifier à Sétif son niveau d’anglais par une prestigieuse université reconnue  par plus de 20 000 organismes dans le monde, nous rend fiers en tant qu’Algériens. D’autant que ces  diplômes sont valables sans limite de validité et sont reconnus par les universités et les employeurs dans les secteurs public et privé, dans le monde entier.»

Le patron de l’ institution, ayant formé plus de 3000 élèves dans différentes langues, enchaîne : «Pour ce qui est de la poursuite des études et de la certification après ce sésame, je tiens à souligner  que Cambridge English, à travers son centre d’examen à MBI/Sétif, dispense plus de 28 programmes et certifications, dont le TKT (enseignement), et les Celta et Delta.»
Notre interlocuteur compte réaliser une université privée de MBI, université internationale de Sétif dotée de la  double diplomation avec les institutions internationales grâce à des  partenariats américains et européens…qui dit mieux ?
 

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie