Régions Est Setif
 

Sétif

Des milliards de dinars en fumée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.10.17 | 12h00 Réagissez


Dans l’optique de sédentariser les marchands à la sauvette et de mettre, le cas échéant, un terme au commerce informel, les autorités de la wilaya de Sétif ont réalisé ici et là, des souks de proximité. L’un d’eux a été construit à El Hassi, un quartier de la périphérie est du chef-lieu de wilaya. Mais les milliards dépensés par le Trésor public ne sont toujours pas rentabilisés et amortis. D’autant que l’espace commercial est fermé. Le souk, qui a été réalisé dans un coin inaccessible et loin des yeux des consommateurs, est l’exemple de la mauvaise gestion des deniers publics.

Cette situation n’offusque apparemment personne, en premier lieu, les initiateurs de l’opération. Celle-ci n’a manifestement fait l’objet d’aucune étude technico-commerciale, car l’endroit est inexploitable. Pour l’intérêt général, n’est-il pas préférable de le transformer en salle de sport, d’autant que le quartier ne dispose pas d’aires de jeux et de loisirs. «Les gens qui ont implanté ce souk dans ce coin perdu doivent rendre des comptes, car ils n’ont pas le droit de prendre les choses avec une telle légèreté. Comme il n’est jamais trop pour bien faire, on peut facilement changer la vocation de l’espace. Pour le bien de la collectivité, il serait judicieux de transformer le lieu en un espace sportif. Il peut devenir une très belle salle pour le karaté, le judo et la boxe», soulignent des riverains.  

Kamel Beniaiche
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie