Régions Est Setif
 

Barrage Aïn Zarda : Des milliers d’alevins ensemencés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.08.17 | 12h00 Réagissez

Quelque 600 000 alevins de la carpe argentée, provenant de l’écloserie d’Ourissia, dans la wilaya de Sétif, ont été ensemencés dimanche dernier dans le barrage de Aïn Zada, commune de Aïn Taghrout, en présence d’un représentant de l’Agence nationale des barrages.

L’opération d’ensemencement s’inscrit dans un programme qui vise à optimaliser la production et encourager l’aquaculture, indique M. Abdelhamid, directeur de l’antenne de la pêche de la wilaya de Bordj. A en croire ce dernier, la pêche continentale à Bordj est un secteur prometteur, en répondant, ne serait ce qu’en partie, à la demande du consommateur en poissons, riches en protéines et oméga 3. D’ailleurs, selon notre interlocuteur, la production a atteint en 2016 plus de 20 000 tonnes de carpe. Il suffit de réguler les différentes activités halieutiques.

C’est ce qui a été fait, il y a quelque temps, lorsque la Chambre commune interwilaya de la pêche et de la culture halieutique, a organisé une journée d’étude visant à débattre du dossier des assurances, éclaircir le processus d’adhésion à l’appareil fiscal et réguler la pêche continentale, en vue de promouvoir le secteur de la pêche continentale, explique M. Abdelhamid.

Il y a quelques années, l’Algérie importait les géniteurs et les alevins en devises fortes depuis la Hongrie, mais avec la mise en service de l’écloserie mobile de Sétif, qui produit 40 millions d’alevins par an, désormais tous les bassins halieutiques du pays en sont approvisionnés. En outre, poursuit notre interlocuteur, les travaux d’implantation d’une unité de transformation à la zone industrielle de Aïn Taghrout, jouxtant le barrage, sont en cours, et elle sera incessamment réceptionnée, avec à la clé plusieurs postes d’emploi.

D’autres projets sont, en outre, inscrits, tels qu’une poissonnerie au chef-lieu de wilaya, et à horizon 2025, la création de deux points de vente dans chaque commune, ainsi que l’attribution des tricycles frigorifiques à des jeunes demandeurs d’emploi. Et pour joindre l’utile à l’agréable, les services de la pêche et des ressources halieutiques de Bordj Bou Arréridj encouragent les pêcheurs amateurs et les porteurs de projets, liés à la pêche continentale, à investir dans la production de la carpe, dont le poids peut atteindre jusqu’à 45 kg/unité, mais aussi dans la production du poisson d’ornement. D’ailleurs, plus de 70 000 poissons rouges sont produits chaque année à Zennouna, dans la commune d’El Achir. 

M. A.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie