Régions Est Jijel
 

Jijel

Un enseignant universitaire en grève de la faim

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.05.17 | 12h00 Réagissez


Installé devant l’entrée du siège du rectorat du campus de Jijel, le Dr Azzedine Berbache, a entamé avant-hier matin une grève de la faim pour dit-il protester contre l’agression dont il a «fait l’objet de la part d’un autre enseignant lors d’un conseil pédagogique». Les faits remontent au 7 mai dernier lorsque, nous a-t-il affirmé j’ai assisté à un conseil pédagogique en ma qualité de chef de département physique de la faculté des sciences exactes et informatique. Ce jour ajoute-t-il, «j’ai été sommé avec violence de quitter la réunion dans laquelle assistaient des étudiants». Le gréviste de la faim assure ne demander que l’application de la loi d’autant que 13 personnes entre enseignants et étudiants peuvent témoigner du déroulement des faits à même de permettre à l’administration de réagir aux écrits qui lui ont été adressés. Cette décision ultime argumente notre interlocuteur s’est imposé à moi devant le silence face à cet acte grave dans l’enceinte universitaire assurant qu’il fera cette action de manière pacifique.

Fodil S.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie