Régions Est Jijel
 

Le pdg de Sonelgaz à Jijel

Maintien des projets énergétiques

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	La wilaya abrite le projet d’une importante centrale électrique à Bellara
La wilaya abrite le projet d’une importante centrale...


Le président-directeur général du groupe Sonelgaz a fait des déclarations rassurantes sur le maintien et la poursuite de tous les projets énergétiques en cours de réalisation à Jijel, lors de sa visite dans la wilaya, samedi. Mohamed Arkab, qui a choisi de faire son premier déplacement à Jijel, après son installation à la tête de Sonelgaz à la fin du mois d’août dernier, a rappelé que son groupe n’est nullement concerné par un report d’un quelconque programme dans cette wilaya. «Il y a un important programme à Jijel, aucun projet ne sera arrêté, pour écarter toute ambiguïté, on terminera tout le programme en 2020 pour arriver à l’objectif d’atteindre une qualité de service», a-t-il indiqué avant de lancer : «Il n’y aura aucun différé pour parachever tout le programme à Jijel.» Dans son intervention, Mohamed Arkab a cependant fait allusion aux difficultés de financement de certains projets en affirmant : «Nous sommes venus inspecter pour rattraper les retards, il n’y a pas uniquement un programme de financement à rattraper.» Invités à intervenir, des responsables de son groupe ont apporté des clarifications sur les difficultés que connaissent certains projets à Jijel.

C’est à ce titre qu’il a été précisé que le retard dans la réalisation d’un gazoduc pour alimenter en gaz naturel, à partir de la commune de Hamala, dans la wilaya de Mila, les habitants de Djimla et Beni Yadjis, à Jijel, est dû à un épuisement des tubes dans le stock réservé à ce projet. Un des responsables a cependant fait savoir que des contrats sont en cours de finalisation avec des entreprises nationales pour alimenter ce projet en tubes en quantité suffisante. Pour ce qui est de l’alimentation en gaz naturel de la ville côtière de Ziama Mansouriah, il a été indiqué que des démarches sont en cours pour relancer cette opération à Béjaïa, où ce projet est bloqué depuis 2010 à cause des oppositions de citoyens à Aokas et Melbou.

Pour les détendeurs de gaz, un autre responsable du même groupe a fait part de la disponibilité des ces appareils. «Si vous avez besoin de 7000, on vous offre 10 000», a-t-il lancé, niant l’existence d’une quelconque pénurie de détendeurs ou de compteurs. Rappelons que le PDG de Sonelgaz, qui a fait part d’un programme  de150 milliards de dinars investis à Jijel, à visité les projets de réalisation de la centrale électrique de Bellara, à El Milia, de deux postes électriques à Ouled Yahia, et d’un autre poste blindé lancé au port de Djen Djen. Les chantiers d’alimentation en gaz naturel du complexe AQS de Bellara et en énergie électrique de cette usine sidérurgique ont également été visités.                                                                                                                                                                                                                      

Zouikri Amor
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...