Régions Est Jijel
 

Secteur de la formation professionnelle

Les recommandations de l’APW

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.10.17 | 12h00 Réagissez


Dans leur intervention à la dernière session avant la fin de l’actuel mandat de l’APW, les élus de la commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle ont présenté, à l’issue de leur réunion avec le directeur du secteur et des sorties sur terrain, tout un rapport sur l’état des centres de formation professionnelle, qui nécessitent, ont-ils fait remarquer, plus de moyens et davantage d’implication dans la vie professionnelle pour devenir plus performants.

De prime abord, c’est la situation difficile de certains centres, réalisés en amiante et dont les structures sont très anciennes, qui est soulevée pour évoquer la nécessité d’engager des travaux de réfection pour se débarrasser de cette matière dans les centres de Taher,  Sidi Abdelaziz et Jijel. Outre cet aléa, c’est le maigre budget de ce secteur qui ne permet pas de couvrir le paiement de la bourse d’études des stagiaires, qui se trouvent ainsi en difficulté dans la poursuite de leur cursus de formation, qui est évoqué. Le problème des internats, qui fonctionnent en dessus de leur capacité, la diminution des enveloppes destinées aux stages, l’arrêt de la formation productive, la problématique de la vente des produits de couture, ainsi que de nombreuses autres contraintes sont soulevés dans ce rapport, qui met avec pertinence le doigt sur les difficultés du secteur.

Dans leurs recommandations, les élus de l’APW proposent de donner une certaine priorité à l’Institut Chabouni, à l’entrée de la ville de Jijel, de par son rôle primordial dans la formation professionnelle et qui se trouve confronté à une situation des plus difficiles, à cause, ont-ils noté, de la vétusté de sa structure, remontant aux années 1970. Les mêmes intervenants recommandent également des solutions à même de trouver les moyens de se débarrasser des anciens centres pour les remplacer par de nouvelles structures. Ils concluent leur rapport par une recommandation qui a trait à l’achèvement dans les meilleurs délais des deux nouveaux centres spécialisés dans l’hôtellerie à Jijel et Taher.                                                              
 

Zouikri Amor
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...