Régions Est Jijel
 

Jijel

La première tranche du troisième pôle universitaire bientôt livrée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.06.18 | 12h00 Réagissez


Les infrastructures universitaires seront bientôt dotées d’une nouvelle réalisation à Jijel par la réception de la première tranche du troisième pôle universitaire.

Implantée à El Aouana sur un site de 32,5 ha, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya, cette réalisation de 3000 places pédagogiques sur un ensemble de 6000 est en phase d’achèvement. Son exploitation dépendra cependant de la décision du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et des responsables de l’université. Si pour le moment Jijel ne souffre pas de surcharge dans les places pédagogiques, ce pôle a été réalisé pour doter le secteur de l’enseignement supérieur dans cette wilaya d’une structure universitaire destinée aux filières techniques. Inscrite dans le cadre du plan quinquennal 2010/ 2014, cette infrastructure, qui a connu des retards dans sa réalisation, est aujourd’hui en phase de concrétisation. Son imposant chantier est visible tout au long de la RN 43, à quelques kilomètres du centre-ville d’El Aouna.

La fiche technique du projet qui a des possibilités d’extension le présente comme étant un ensemble universitaire de 6000 places pédagogiques et 3000 lits, en plus d’une bibliothèque de 1000 places et 80 logements. Ce pôle s’ajoutera aux deux autres déjà existants, à Tassosut, à quelques kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya et à Jijel ville. Après la livraison de la première tranche de 3000 places pédagogiques, il sera procédé à l’achèvement d’une deuxième tranche de 1000 places avant la réception définitive du projet par la réalisation du dernier lot des 1000 places restantes. L’achèvement de ce projet obéit cependant à des priorités du ministère, contraint de geler certains lots pour financer d’autres réalisations. Le gel qui a touché ce secteur a par ailleurs concerné le projet de réalisation d’une école supérieure de métallurgie à El Milia. D’une capacité de 1500 places pédagogiques et de 500 lits, cette école sera appelée à former des ingénieurs et des techniciens supérieurs dans le domaine métallurgique pour l’usine sidérurgique de Bellara, implantée dans la même ville.
 

Zouikri Amor
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie