Régions Est Jijel
 

Sécurisation des lieux publics à Jijel

La Gendarmerie en démonstration

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.06.17 | 12h00 Réagissez

Mis en place depuis le début du mois de Ramadhan, le plan de sécurisation des lieux publics dans la wilaya de Jijel a fait l’objet d’une démonstration devant des journalistes et des correspondants de presse, à l’occasion d’une sortie sur le terrain à laquelle nous avons été conviés, jeudi dernier.

Ce dispositif consiste à renforcer  la sécurité devant les lieux les plus sensibles durant tout le mois du jeûne, à déployer des patrouilles et à prévoir une présence sur les routes pour surveiller le mouvement de la circulation. «Depuis le début de ce mois, nous avons enregistré six accidents de la circulation dans lesquels nous avons déploré un mort et douze blessés», fera remarquer le commandant Boudraâ Ahcene, à notre arrivée au point de contrôle du carrefour du lieudit Andrew, à El Aouana.

Cependant, et comparativement aux premières journées du Ramadhan, le nombre d’accidents a connu une baisse sur les routes, selon cet officier. Autour de la table du f’tour à l’hôtel El Ezz à Jijel, le chef du groupement territorial de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Achour Hamel, est revenu sur le plan de surveillance et de contrôle spécialement mis en place pour le mois de Ramadhan, pour rappeler que ses éléments ont été affectés dans les lieux qui connaissent le plus d’affluence durant les soirées.

«Sur les routes, nous avons également renforcé notre présence pour sécuriser la circulation, surtout que les risques d’accident deviennent plus importants sous l’effet du jeûne», fera-t-il remarquer, en revenant sur les accidents enregistrés durant ce mois. Après le repas de la rupture du jeûne, c’est à Sidi Abdelaziz que le chef d’état-major, le commandant Miloud Ababsia, qui a supervisé le déploiement des éléments de la Gendarmerie nationale sur le carrefour sensible de la RN43, faisant face à la plage centrale de cette commune.

Le but de ce déploiement est de sécuriser la circulation sur ce tronçon névralgique et d’assurer la surveillance des lieux en prévision d’une soirée culturelle sur la plage. Une activité qui s’apparente à une mission de routine, mais qui a tout de même le mérite d’avoir sécurisé cette petite ville côtière, où aucun fait digne d’être évoqué n’a été enregistré depuis le début de ce mois.                                            

Amor Z.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie