Régions Est Jijel
 

El Milia (Jijel)

L’hôtel, c’est «Hram» !

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.07.17 | 12h00 Réagissez

L’ouverture, il y a quelques jours, d’un hôtel d’un certain standing sur les hauteurs de la ville d’El Milia, n’a pas laissé indifférente la population locale.

Dans cette ville, qui s’apprête à devenir un pôle industriel de premier plan dans la wilaya de Jijel, qui ne dispose, de surcroît, d’aucune infrastructure hôtelière, des voix se sont élevées contre l’inauguration de cet hôtel. «C’est H’ram», ont réagi certains sur des sites internet locaux, allant même jusqu’à préconiser la purification du lieu par une «rokia». Quoi de plus sérieux que de conseiller cette «rokia» pour chasser le mal, le malheur et la malédiction qui se sont invités dans la ville dans le sillage de la réalisation de cet hôtel ! «Quel obscurantisme !» serions-nous tentés de dire, quand on sait que dans cette ville, plongée dans un chaos total par le fait de la dégradation des conditions d’hygiène et de la prolifération de multiples fléaux sociaux, rien ne semble avoir attiré l’attention de ces esprits que cet hôtel.

Un hôtel, inauguré à la place d’un autre, qui, certes, n’avait pas bonne réputation dans la ville, mais dont le responsable s’est lancé dans cet investissement dans l’espoir de faire oublier cette histoire qui a longtemps collé à cet endroit. «Qu’on le laisse travailler s’il a de bonnes intentions de se lancer dans un investissement Halal», ont réagi d’autres. L’infrastructure offre pourtant un endroit idéal pour des moments de détente et de repos, quand on sait que cet hôtel est doté d’une piscine, d’un restaurant et de bien d’autres commodités mis à la disposition de ses clients. L’intention première de cet investissement est de permettre aux familles d’avoir un lieu de rencontre convivial, loin des clichés qui ont longtemps terni l’image de cet hôtel. Une équipe de football locale a d’ores et déjà trouvé en cette infrastructure un endroit idéal pour la restauration et la récupération de ses joueurs. Dans la ville d’El Milia, et après des années de disette, on s’attend à la réalisation de deux autres hôtels, fruits d’investissements privés, dont le plus important est celui qui dispose d’un parc aquatique, d’une salle de conférences et de plusieurs autres commodités, qui sera prochainement inauguré.

 

Amor Z.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...