Régions Est Jijel
 

Lutte contre l’insalubrité à Jijel

L’épreuve du terrain

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	Espace vert pollué à El Milia
Espace vert pollué à El Milia


Lancée à la faveur de l’installation d’une cellule de lutte contre l’insalubrité dans la wilaya de Jijel, la campagne de nettoyage entamée dans certaines villes est déjà à l’épreuve du terrain. Un terrain miné par une situation désastreuse sur le plan hygiène, avec des tonnes et des tonnes d’ordures et de déchets ménagers qu’il convient d’enlever au plus vite pour se soumettre aux instructions du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

A Jijel, c’est déjà le branle-bas de combat. Un dispositif de mobilisation des collectivités locales, des associations et des mosquées est déjà mis en place. Le directeur de l’environnement déplore, cependant, l’absence du mouvement associatif pour participer à cette opération. «Au début, on a eu une vingtaine d’associations qui se sont présentées à nous, mais après on a eu droit à seulement trois qui se sont manifestées sur le terrain à Jijel», a-t-il regretté. Notre interlocuteur déplore encore qu’à El Milia, il a eu droit avec l’inspecteur de wilaya, à leur arrivée sur place, samedi dernier pour superviser une opération de nettoyage dans cette ville, à un spectacle de démission des responsables locaux.

«Le site qui a été retenu pour cette opération est un souk ouvert, il n’est même pas clos, les déchets sont partout et les espaces verts créés au milieu de la route sont jonchés d’ordures», a-t-il fait remarquer. Il reste qu’une opération de nettoyage a eu lieu tant bien que mal grâce à la mobilisation de quelques bénévoles venus nettoyer les alentours d’une mosquée et du cimetière des martyrs, qui n’a pas échappé non plus à cet état d’insalubrité qui gangrène cette ville. «Mais à quoi sert ce nettoyage si les vendredis et mardi sont des journées de marché qui se tiennent dans ce site, deux fois par semaine, d’énormes quantités de déchets sont abandonnés sur les lieux par les commerçants qui viennent squatter la route aux alentours de la mosquée et du cimetière des martyrs à côté de ce souk?», s’est interrogé pour sa part un citoyen de cette ville envahie par les ordures. Des opérations du même genre ont été lancées dans  la ville de Jijel selon un programme qui a été retenu pour tenter de redonner un autre look à des espaces rendus sales par les déchets de tous genres.

Il convient de rappeler que des cellules locales de recensement et d’identification des points noirs ont été créées à l’effet de mener cette campagne, qui aura pour mission de nettoyer des espaces pollués à l’extrême par des comportements irresponsables et un laxisme scandaleux qui en dit lent sur la démission des uns et des autres dans la mission de préservation de l’hygiène publique.  
 

Zouikri Amor
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie