Régions Est Jijel
 

Complexe sidérurgique de Bellara (Jijel)

L’acier pour la pénétrante à l’autoroute Est-Ouest

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	Le projet de la pénétrante connaît des difficultés depuis 2014
Le projet de la pénétrante connaît des...

Au fur et à mesure de leur montage, les installations de cette usine vont progressivement atteindre la capacité de 2 millions de tonnes/an avant de passer, à terme, au double de cette production.

L’acier produit au complexe sidérurgique de Bellara, à El Milia, sera destiné à la réalisation de la pénétrante à l’autoroute Est-Ouest, reliant le port de Djen Djen à El Eulma, dans la wilaya de Sétif. C’est ce qu’a indiqué le wali, Bachir Far, lors d’une intervention à la radio locale, rappelant que ce complexe a atteint 30% de sa capacité de production. Après une phase d’expérimentation, le premier laminoir de cette infrastructure, encore au stade du montage, est entré en phase de production effective depuis deux mois.

Au fur et à mesure de leur montage, les installations de cette usine vont progressivement atteindre la capacité de 2 millions de tonnes/an avant de passer à terme au double de cette production. L’usine de Bellara, qui comprend plusieurs unités, a commencé à produire à son stade expérimental du rond à béton de diamètre 12, avant de passer à différents autres produits sidérurgiques.

Elle devra être entièrement achevée dans 18 mois. A sa livraison, elle contribuera à couvrir les besoins nationaux en acier, avant de passer à l’exportation. Quant à la pénétrante à l’autoroute Est-Ouest, elle représente l’espoir de la wilaya de Jijel de se défaire de son isolement. Sa réalisation, qui bute contre différentes difficultés depuis le lancement des travaux en 2014, est un défi pour les autorités.

Dans son intervention, le wali, qui n’a donné aucune date pour la livraison du projet, a réaffirmé la détermination des autorités à l’achever dans les meilleurs délais. Selon lui, le chantier a récemment été renforcé par l’apport d’une équipe de travail de plus de 300 personnes. Le relief accidenté du terrain est à l’origine du retard enregistré, selon le wali, qui a souligné que les travaux vont connaître une cadence plus accélérée.                       

Amor Z.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...