Régions Est Jijel
 

Jijel : Far à la découverte de la wilaya

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.07.17 | 12h00 Réagissez

Entre autres, la capacité d’absorption très limitée des services hospitaliers en aval, prolonge par conséquent la durée de séjour du malade, dévoyant ainsi la vocation véritable du service.

Sitôt installé dans ses nouvelles fonctions, Far Bachir, désormais premier responsable de la wilaya de Jijel, est allé à la découverte de cette wilaya. Et c’est à partir des plages de Kotama, Ouka et du golfe de Ouled Bounnar qu’il a entamé ses prises de contact, en allant s’enquérir de l’état d’application des mesures décidées par sa tutelle en ce qui concerne la gratuité d’accès aux zones de baignade. Il s’est ensuite déplacé pour inspecter les travaux d’achèvement du front de mer Assous et de certains quartiers de la ville de Jijel.

Au siège de l’APW, il a rencontré le président de cette assemblée et les chefs des commissions. Bachir Far a également effectué un déplacement à l’APC de Jijel, à la cité administrative et enfin à la radio, où il a fait part, lors d’une déclaration, de sa volonté de travailler la main dans la main avec l’ensemble des cadres et des citoyens de cette wilaya pour «prendre en charge les préoccupations soulevées selon les moyens disponibles».

Au-delà de cette prise de contact à caractère protocolaire, le nouveau wali est cependant attendu sur plusieurs fronts, dans une wilaya qui souffre d’un certain retard dans la réalisation de plusieurs projets d’importance stratégique. C’est le cas notamment de la pénétrante à l’autoroute Est-Ouest, qui semble plus que jamais confrontée aux mêmes contraintes qui bloquent l’avancée des travaux. Bachir Far aura sûrement à découvrir une wilaya à vocation touristique, mais qui n’a pour tourisme que le nom, eu égard à l’absence d’une infrastructure hôtelière ou d’une culture de promotion de cette industrie qui tarde à suivre le train du développement dans cette wilaya.

D’autres dossiers liés à ce développement sont également à ficeler, sans oublier celui des constructions illicites et de l’anarchie urbanistique qui caractérise cette wilaya, à l’instar de plusieurs autres régions du pays. Dans sa tentative d’ouvrir ce dossier, l’ex-wali est allé jusqu’à démolir plusieurs constructions à caractère illégal, sans qu’une solution soit réellement trouvée au problème, même si des terrains publics ont été récupérés à la suite de ces interventions.                             

Amor Z.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...