Régions Est Jijel
 

Etablissement public hospitalier de Taher (Jijel)

Des mesures pour améliorer le service

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.08.17 | 12h00 Réagissez

Une batterie de mesures vient d’être prise par la direction de l’Etablissement public hospitalier Saïd Medjdoub Saïd de Taher pour améliorer la qualité de service, annonce un communiqué de cette structure. Ces mesures sont consécutives aux instructions du wali de Jijel, Bachir Far, qui a effectué des visites inopinées dans certains établissements de la wilaya.

Ainsi, le service d’hémodialyse, apprend-on du même communiqué, a été étoffé de 4 infirmières, ainsi que deux appareils d’hémodialyse et un laboratoire d’analyses. Cette mesure permettra d’accomplir les soins lors d’une troisième séance aux malades. Pour sa part, le service des urgences médicales et chirurgicales a été doté de 5 nouvelles infirmières, avec la création d’un bureau pour le tri et l’orientation, afin de venir à bout de l’anarchie. Côté chirurgie, une enveloppe de 3 millions de centimes a été dégagée pour entamer les travaux dans la 2e aile de ce service, parallèlement avec l’ouverture de la 1re aile, qui devrait incessamment recevoir des équipements. La maternité voit, elle aussi, l’arrivée de 5 nouvelles sages-femmes, ainsi qu’une dotation financière de 5 millions de dinars pour la réhabilitation de ce service.
L’EPH annonce par ailleurs l’arrivée de 4 médecins spécialistes en attendant l’arrivée d’autres. On notera aussi les 19 paramédicaux qui ont rejoint cet EPH. Côté équipements, il est annoncé l’acquisition pour 40 millions de dinars de matériels pour le boc opératoire, le centre de transfusion sanguine, le service de réanimation, l’hémodialyse et la pédiatrie. Il est par ailleurs attendu la régularisation de la situation de travailleurs en suspens depuis 2014 en ce qui concerne la prime de rendement, des indemnités, les primes de scolarité et familiales ainsi que le remboursement des frais de mission. Enfin, la direction annonce le lancement d’une opération d’inventaire pour déterminer les équipements qui seront proposés à la réforme et qui feront l’objet d’une vente aux enchères, en collaboration avec les services des Domaines. Il y a lieu de signaler que l’hôpital de Taher, construit en préfabriqué,  souffre de son état de vétusté.
 

Fodil S.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie