Régions Est Jijel
 

Après un mandat mitigé à l’APW de Jijel

Des cadeaux pour les élus sortants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.11.17 | 12h00 Réagissez

Des cadeaux pour les élus sortants

Les élus sortants de l’APW de Jijel ont été gratifiés de téléphones portables et de cadeaux par le wali, qui les a conviés à une réception, organisée en leur honneur, lundi au siège de la wilaya.

Le chef de l’exécutif a cependant tenu à faire savoir que les présents remis à ces élus en fin de mandat n’ont pas été acquis sur le budget de la wilaya. «C’est sur le compte d’un sponsor privé», a-t-il précisé, pour visiblement lever toute équivoque sur l’origine de ces cadeaux. Il reste qu’au-delà de ce geste, le premier du genre en pareille circonstance, qui a été accueilli avec des applaudissements et des «merci à Monsieur le wali», c’est le bilan de cette assemblée qui n’a pas été au rendez-vous de cette réception.

L’intervention de certains élus a toutefois renseigné sur son action durant les cinq ans d’un mandat, où l’ont a déploré des retards enregistrés dans la réalisation des projets de développement par rapport à d’autres wilayas. «De par mon métier, je peux témoigner que nous sommes très en retard par rapport à d’autres wilayas, il reste un grand travail à faire», a constaté un élu.

Un autre a plutôt fait part du travail accompli au sein de la commission des marchés et le constat amer de la faiblesse des entreprises chargées de la réalisation des grands projets. Dans une sortie qui n’a pas été trop appréciée, un autre intervenant a directement égratigné l’attitude de certains directeurs exécutifs vis-à-vis de leurs secteurs. «Pas tous, ils sont un ou deux», s’est il cependant ressaisi, non sans provoquer une certaine gêne dans la salle. «Ils sont nommés par décret présidentiel et sont bien payés, pourquoi passent ils leur temps à attendre leur départ à la retraite, alors que c’est de leur devoir de faire assez d’efforts», a-t-il lancé. Lui-même ancien directeur exécutif, avant de décrocher un mandat d’élu à l’APW, cet intervenant a encore accusé certains de ces directeurs de ne pas être au courant des détails de leurs secteurs.

Il faut dire qu’au-delà de ce qui a été dit, la wilaya de Jijel a certainement raté des occasions inespérées pour rattraper les retards soulevés, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’éducation et de la santé, pour ne citer que ces domaines. D’abord par le fait du gel de plusieurs opérations, et ensuite, et c’est le plus impardonnable de l’avis des initiés, de l’incompétence dans la gestion de certains de ces projets de par la lourdeur des procédures administratives, qui a fini par avoir raison de leur lancement dans leurs délais, pour ensuite tomber sous le coup de ce gel. 

Amor Z.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie