Régions Est Jijel
 

Centrale électrique de Bellara

Début de montage des turbines à gaz

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez


Le montage des premières turbines à gaz et de leurs accessoires a été entamé à la centrale électrique de Bellara à la faveur de l’achèvement des travaux de génie civil dans le bâtiment numéro 1 du cycle ouvert de cette installation.

Le montage de la charpente métallique est entré en même temps en phase de finalisation, ainsi que les travaux de génie civil, qui ont atteint un taux de plus 90% dans les deux bâtiments des turbines à gaz. «Cette opération est très importante, elle permettra de libérer la voie au reste du montage, cette phase est d’une grande importance dans la réalisation d’une centrale électrique», souligne, Ahcene Belal, chef d’aménagement du projet.

Au deuxième bâtiment, les travaux de génie civil, qui sont à 80%, permettront d’envisager l’installation des turbines à gaz dès cet été. Cette avancée dans le projet, qui a connu un certain retard à ses débuts en 2014, avant d’être relancé suite à la mise en place d’un nouveau planning du travail, permettra d’envisager la mise en service du cycle ouvert, soit les 2/3 de la production énergétique de cette centrale, d’ici la fin de l’année 2018.

La mise en service de cette grande infrastructure dans ses deux cycles, simple et combiné, est prévue pour la fin 2019. Un millier de travailleurs sont actuellement affectés à la réalisation de ce projet, prévu pour fournir de l’énergie électrique au complexe sidérurgique en cours de réalisation sur le même site et d’injecter le reste de l’électricité produite sur le réseau interconnecté national. Au pic des travaux qui sont attendus pour les prochains mois, le nombre de travailleurs passera à 2 400 personnes, soit 1 400 de plus que le chiffre actuel. Il convient de rappeler que tous les équipements nécessaires à la réalisation de la première phase de cette centrale ont été acheminés sur place, de même qu’une grande partie du matériel intervenant dans le montage de la deuxième phase. D’une capacité de 1 400 mégawatts, la centrale électrique de Bellara fait partie d’un ensemble de six installations du même type en cours de réalisation pour sécuriser la capacité nationale de production de l’électricité.                                            
 

Amor Z.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...