Régions Est Jijel
 

Établissement public hospitalier

Conflit inter-syndicats

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.07.17 | 12h00 Réagissez

L’établissement public hospitalier (EPH) d’El Milia vit depuis quelques jours une ébullition consécutive aux appels divergents de deux syndicats de cette structure.

D’un côté, le Snapap soutient la direction de l’hôpital, de l’autre celle affiliée à l’UGTA, dénonce des pressions de la direction. La température est montée dimanche avec un sit-in de soutien organisé par le Snapap au niveau de l’hôpital. Dans un communiqué, ce dernier dit se «mettre devant ceux qui veulent déstabiliser l’établissement et lutter contre les pressions contre tout travailleur et l’application de la loi pour tous».

Hier, c’était au tour du syndicat UGTA d’organiser un autre sit-in devant le siège de la direction de la santé à Jijel, pour justement s’élever contre l’absence de dialogue et les pressions. Pour sa part, Amar Kheroub, directeur de l’EPH d’El Milia s’est dit toujours prêt au dialogue, justifiant ses propos par l’invitation adressée la semaine écoulée aux syndicats pour une réunion prévue aujourd’hui.

Il ajoutera qu’il n’existe aucun problème et que la majorité des travailleurs a assisté au sit-in organisé dimanche par la section Snapap. Pour ce qui est du sit-in devant la DSP, il affirmera que seulement cinq membres du syndicat de l’EPH étaient présents, ajoutant que le reste était composé de membres de syndicats UGTA travaillant dans d’autres établissements.     
 

Fodil S.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie