Régions Est Constantine
 

Passage souterrain de la place du 1er novembre

Une décharge en plein centre-ville

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.08.17 | 12h00 Réagissez

Le décor est repoussant, exécrable. De passage devant le siège de la Grande Poste à la place du 1er Novembre 1954, les Constantinois sont choqués par cette image désolante qui s’offre à leurs yeux à l’entrée du passage souterrain.

Une décharge est née en plein centre-ville, avec toutes les mauvaises odeurs qui incommodent les piétons. Alors que toutes sortes de détritus, de déchets, de canettes de bière et autres objets jetés s’amoncellent juste devant les portails, des coins ont même été transformés en urinoirs. «C’est inacceptable ce qui se passe dans cette ville, on ne peut même pas faire visiter des étrangers de peur qu’ils soient ahuris par cette image ; je m’interroge vraiment que font les responsables de la mairie», s’indigne un fonctionnaire. Une question que se posent de nombreux Constantinois qui déplorent l’état dans lequel ce trouve le passage souterrain, détourné il faut le rappeler de sa vocation, pour devenir un espace commercial exploité dans l’anarchie totale.

Ce qui a causé l’inévitable incendie qui était déjà prévisible au vu de la situation catastrophique qui régnait à l’intérieur, alors que les responsables de la wilaya n’ont jamais pensé prendre des mesures, malgré les multiples rapports des services de la Protection civile. Depuis sa fermeture suite au violent incendie qui l’a ravagé le vendredi 10 avril 2015, le sort du passage souterrain demeure encore inconnu. Aucune mesure n’a été prise à ce jour concernant l’issue des locaux commerciaux officiels ouverts depuis sa réalisation dans les années 1980. Les responsables de la commune observent toujours le silence, et aucune partie ne semble capable de prendre la moindre décision, alors que le lieu connait une sérieuse dégradation. Ayant coûté un énorme budget, le passage souterrain n’aurait servi à rien, alors qu’il pourrait être réaménagé pour être judicieusement exploité pour abriter plusieurs activités non commerciales dans le respect des normes de sécurité. 

Arslan Selmane
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...