Régions Est Constantine
 

Bibliothèque urbaine de Bab El Kantara

Un projet qui attend la délivrance

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.08.17 | 12h00 Réagissez

La livraison du projet de la bibliothèque urbaine de Bab El Kantara, qui accuse déjà un retard de plus de deux ans, traîne encore et la situation ne semble pas avancer depuis notre visite, il y a plus d’un mois.

Pourtant, le taux d’avancement des travaux de l’infrastructure a atteint 95% depuis des mois, mais le projet n’a pas été encore livré, faute de paiement de l’entreprise de réalisation. Malgré la situation financière délicate de l’entreprise, les employés sont toujours sur place, pour les travaux de finition. Il ne reste qu’une partie de la façade et quelques retouches à l’intérieur. En dépit de l’avancement des travaux, l’administration peine à régulariser la situation financière de l’entreprise et à assumer ses engagements pour livrer définitivement le projet. «La situation perdure depuis des mois. Si notre paiement est effectué rapidement, nous quitterons le chantier au bout d’une semaine. Tout est fini, alors pourquoi rester des mois dans un chantier achevé ? L’entreprise était contrainte de ralentir les travaux jusqu’à la régularisation de sa situation financière, rien de plus», nous a déclaré le chef du chantier. Et d’ajouter que le secrétaire général de la wilaya a visité le chantier, il y a quelques jours, et leur a promis de résoudre le problème rapidement. Les employés ne semblent pas convaincus par la visite du SG, car ce dernier n’a pas donné une date précise pour la résolution problème du paiement. Selon leurs dires, il s’est contenté de leur dire que cette question sera réglée «prochainement».

Depuis, ils attendent toujours une décision de la part du contrôleur financier pour débloquer le reste du budget. Notre interlocuteur a rappelé qu’il y a des avenants qui attendent depuis 2016. A ce jour, selon toujours ses dires, le paiement des situations n’a atteint que les 51% depuis le lancement du projet en 2014. L’entreprise enregistre des pertes importantes à cause de cette lenteur de paiement, surtout qu’elle a assuré le reste des travaux avec ses propres moyens. Notons que 45 milliards de centimes ont été alloués à ce projet. S’étalant sur environ 3 000 m², l’infrastructure est la première du genre dans la wilaya. Elle compte deux salles de lecture, de 200 m2 chacune, avec une capacité de plus de 100 adhérents. En outre, ce projet (sous-sol et R+2) est doté aussi d’une salle d’internet, un amphithéâtre de 200 places et un espace administratif.   

Yousra Salem
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie