Régions Est Constantine
 

Groupe bénévole «Constantine ma ville»

Un parfait exemple d’écocitoyenneté

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.09.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le groupe continue de drainer toutes les bonnes volontés
Le groupe continue de drainer toutes les bonnes volontés

Ala manière des amoureux de la nature et de l’environnement sain, le groupe bénévole «Constantine ma ville» a fêté, samedi, la Journée mondiale de la protection de la couche d’ozone.

Une occasion de faire le bilan d’une année d’activité depuis la naissance du groupe, dans un cadre agréable et verdoyant au pied du monument aux morts, où un espace boisé y a vu le jour, avec arbustes, carrés verts, petit bassin, troncs d’arbre et un petit ruisseau pour l’irrigation. Un petit jardin où les visiteurs du monument aux morts viennent se prendre en photo.

«C’est notre première action que nous avons lancée le 16 septembre 2016, c’était une décharge que nous avons nettoyée avant de la boiser, on y a planté les premiers arbrisseaux de cyprès et de pins, comme nous l’avons fait aussi pour un autre lieu juste à proximité, mais aussi pour l’espace dit El Argouba, situé sur une pente aux alentours du monument aux morts et le chemin menant vers la cité Emir Abdelkader», confie Fatima-Zohra Benmahmoud, membre du groupe. Les actions de bénévolat se suivent et se multiplient. Elles toucheront d’autres lieux dans la ville. Les week-ends seront des journées de dévouement pour la nature et l’embellissement d’espaces délaissés durant des années. Le groupe drainera d’autres membres grâce à sa page Facebook. Des gens de tous les âges, de toutes les couches et de tous les niveaux y adhèrent.

«Nous plantons des arbres, mais nous retrouvons à chaque fois des décharges que nous nettoyons encore une fois, sans nous lasser, nous sommes décidés à poursuivre notre action malgré tout et rien ne viendra nous décourager», poursuit Fatima-Zohra Benmahmoud, avec cet esprit engagé qui anime tout le groupe. «Figurez-vous que nous avons sollicité les services de la commune de Constantine rien que pour nous affecter un camion pour le ramassage des sacs-poubelle après une opération de nettoyage menée avec nos propres moyens, mais rien n’y fut fait, comme si la propreté de la ville n’intéressait plus les responsables», regrette-t-elle. En une année, le groupe bénévole «Constantine ma ville», a réussi à planter 1200 arbustes, achetés avec les propres moyens des ses membres, qui se dépensent aussi pour ramener des citernes d’eau pour l’irrigation, sans oublier l’entretien continu des espaces boisés. Tout cela sans aucune aide ni une quelconque subvention. Tout se fait par amour et par dévouement pour donner une belle image de Constantine.

Un parfait exemple d’écocitoyenneté. Le plus beau dans le groupe est que rien ne peut décourager ses éléments. Ils sont comme ces arbustes plantés un peu partout, et qui finiront par grandir en résistant au temps et à l’incivisme. Samedi, le groupe a encore planté 50 arbustes de cyprès et de pins dans une belle ambiance, où une sympathique collation a été donnée pour fêter la Journée mondiale de la protection de la couche d’ozone, coïncidant avec le 16 septembre.

De nombreux militants de cette bonne cause sont venus partager des moments de joie et de bonne humeur.
Une belle occasion pour admirer le dynamisme et la bonne volonté de tous les membres du groupe, mais surtout pour savourer la délicieuse pizza préparée par Fatima-Zohra Benmahmoud. Alors, vivement la prochaine.   

Arslan Selmane
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie