Régions Est Constantine
 

Programme Omnibat LSP à Constantine

Les souscripteurs réclament l’intervention du wali

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.17 | 12h00 Réagissez

Les souscripteurs au programme des logements participatifs Omnibat, à Massinissa, dans la commune d’El Khroub, sollicitent plus d’attention de la part de wali de Constantine et l’invitent à étudier leur dossier qui traîne depuis des années.

Très soucieux à cause du silence des autorités vis-à-vis du projet Omnibat, les concernés ont tenu, hier matin, une réunion avec le chef de cabinet pour transmettre leur problème au chef de l’exécutif. «Nous avons remarqué que le wali a visité plusieurs projets participatifs LSP et LPA et a fait des promesses pour faire accélérer les travaux et par la suite l’attribution des logements aux souscripteurs. Il a parlé de plusieurs projets, sauf le nôtre, soit Omnibat», a déclaré Mouloud, l’un des souscripteurs en question.

Et d’ajouter : «Ce projet ne figure-t-il pas parmi les priorités du wali? Et pourtant le chantier a été lancé il y a plus de 10 ans. C’est pourquoi nous nous sommes rapprochés du chef de cabinet pour faire part au wali de notre calvaire qui perdure. Nous voulons que le wali nous accorde plus d’attention et visite notre projet qui est en cours de réalisation depuis plus de 10 ans.» Rappelons que le projet en question a été lancé en 1999, pour être livré en 2006.

Malheureusement, à ce jour, les souscripteurs attendent toujours la livraison de leurs appartements. De multiples actions de protestation ont eu lieu et des réunions ont été tenues par les souscripteurs, dans le but d’exercer plus de pression sur l’administration et les promoteurs, afin qu’ils honorent leurs engagements de reprendre le chantier et achèvent les lots A et C dans 3 mois. Pour le reste du projet, il sera terminé au cours de cette année. Les souscripteurs ont affirmé que ces engagements n’ont pas été pris au sérieux et aucun avancement remarquable n’a été enregistré.

Notons également que lors d’une réunion au ministère de l’Habitat au début de l’année 2015, les souscripteurs se sont résignés à achever eux-mêmes les finitions intérieures de leurs appartements, afin que le promoteur obtienne son certificat de conformité. Les services de la tutelle ont chargé la direction de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction (DUAC) et celle du logement (DL) de suivre l’avancement de l’opération et de leur faciliter la tâche. Depuis 2015, rien n’avance correctement. Où réside exactement la faille ? Qui est habilité réellement, à part la DL et la DUAC, à prendre des mesures fermes et régler ce problème définitivement ?
 

Yousra Salem
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...