Régions Est Constantine
 

Réseau d’évacuation des eaux pluviales à Constantine

Les conséquences des travaux bâclés de la Seaco

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	À Djebel Ouahch, c’est le même scénario qui se répète depuis des années
À Djebel Ouahch, c’est le même scénario qui se...

On ne cessera jamais de déplorer l’état indescriptible du réseau d’évacuation des eaux pluviales à Constantine qui, après chaque averse, transforme les artères de nombreux quartiers de la ville en mares géantes et provoque même des inondations qui rendent les routes impraticables.

Une situation qui résulte d’une gestion hasardeuse de la part des services de la Société de l’eau et de l’assainissement de Constantine (Seaco), qui a toujours montré ses limites en matière de curage des avaloirs durant la période d’été. Les Constantinois auront remarqué que des dizaines d’avaloirs n’ont pas été visités depuis des mois, et d’autres sont devenus quasiment non fonctionnels. Les travaux bâclés menés par les services de la même société ou par les entreprises sous-traitantes sont une autre preuve de ce désastre causé dans les cités de la ville.

A la cité CNEP de Djebel Ouahch, le problème des avaloirs non entretenus est devenu un véritable cauchemar pour les riverains, qui dure depuis bientôt une dizaine d’années. C’est le même scénario qui se répète durant la saison des pluies. La situation s’est dégradée encore plus après les premiers travaux réalisés, il y deux ans, pour la réfection d’une conduite d’alimentation en eau potable, avec une mauvaise remise en état des lieux et des conséquences catastrophiques.

Le même film s’est reproduit après une nouvelle opération de réhabilitation d’une conduite bouchée, menée durant le mois de juillet dernier, et qui a fini par causer aussi des dégâts aux avaloirs situés le long de la chaussée passant à proximité du marché couvert.
Les pluies qui se sont abattues sur la ville dans la nuit de jeudi à hier ont mis à nu toutes les défaillances de ces travaux. Et le mal durera encore.  

 

Arslan Selmane
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie