Régions Est Constantine
 

Visite du ministre des travaux publics et des transports à Constantine

Les avertissements de Zaâlane

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 16.01.18 | 12h00 Réagissez

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a mis en garde, hier matin, lors de sa visite d’inspection effectuée dans la wilaya de Constantine, toutes les entreprises chargées de la réalisation des projets, lancés dans le cadre «du programme du président de la République».

En haussant le ton, il les a menacées de sanctions en cas de non-respect des délais contractuels, soit avant la fin de l’année 2018.
Commençant par le projet de la tour de contrôle à l’aéroport Mohamed Boudiaf, dont le taux d’avancement est de 68%, M. Zaâlane a instruit l’entreprise réalisatrice : «Vous devez livrer ce projet, au plus tard le mois de septembre prochain et installer les équipements avant la fin de décembre de l’année en cours. Nous ne prolongerons pas les délais, même pas pour une journée. Si vous ne respectez pas vos engagements contractuels, vous subirez des sanctions.»

Par ailleurs, Cosider chargée de la réalisation de l’extension de la ligne de tramway sur 10 km vers la ville d’Ali Mendjeli, a eu droit au même avertissement. Sur place, le ministre n’a pas manqué d’exprimer sa colère au sujet de la cadence des travaux, qu’il a jugée très lente. Surtout que le taux d’avancement est à 56 % et que le nombre d’employés ne dépasse pas les 130 au lieu de 400, selon les engagements de Cosider. Le responsable de cette entreprise a justifié le retard par le nombre important de pieux à installer sur le chantier (environ 300 pour la stabilisation du sol) et par des arguments «peu convaincants» afin de bénéficier d’une nouvelle prolongation des délais. Ce qui a provoqué la colère du ministre.

Et d’avertir : «Les tâches techniques, ça n’est pas mon problème, vous avez des engagements à respecter. Dans le cas contraire, vous subirez des pénalités, car vous avez failli aux programmes du président de la République.»

En insistant sur l’importance de ce projet pour faciliter le déplacement de la population vers la nouvelle ville de Ali Mendjeli, Abdelghani Zaâlane a instruit les concernés pour livrer une partie de la ligne du tramway, sur 6 km, jusqu’au lieu-dit Quatre-Chemins, au mois de juillet 2018. Et le reste du chantier, selon ses dires, doit être livré avant la fin de l’année. Concernant toujours la circulation sur la seule route qui mène à la ville d’Ali Mendjeli, le ministre a annoncé qu’un nouvel accès sera réalisé prochainement dans le but de rendre la circulation plus fluide. «Une étude a été lancée pour la réalisation d’un nouvel accès vers la ville de Ali Men-djeli. Cet accès va relier la ville à la zone industrielle Palma, en passant par le lotissement Belhadj.

Nous travaillons sur tout ce qui est administratif, notamment l’expropriation des terrains. Une fois ces procédures administratives, ainsi que l’étude, achevées, nous lancerons le projet», a-t-il précisé.

Par ailleurs, et lors de sa visite, le ministre des Travaux publics a visité plusieurs projets achevés dans la wilaya et a également inauguré le deuxième tube d’une longueur de 2,5 km du tunnel du col d’El Kantour.

 

Yousra Salem
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...