Régions Est Constantine
 

Désamiantage des chalets d’El Guemmas (Constantine)

Les autorités tentent de relancer l’opération

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.12.17 | 12h00 Réagissez

 
	La situation dans cette mégapole ne cesse de se compliquer
La situation dans cette mégapole ne cesse de se compliquer

Le secrétaire général de la wilaya s’est réuni, en fin de semaine dernière, au cabinet du wali, avec les bureaux d’études désignés par la direction du logement de Constantine pour assurer le suivi de l’opération de désamiantage des 2 350 chalets d’El Guemmas.

Une réunion à laquelle ont été conviés également les représentants des comités de quartier de la cité.Les points soulevés au cours de cette rencontre, nous a révélé un architecte présent lors de cette réunion, avaient trait essentiellement aux énormes difficultés que risquent de rencontrer les habitants pour procéder à la reconstruction de leurs chalets en dépit de l’aide de 1,2 million de dinars accordée à chacun  d’eux par les pouvoirs publics.

Ces difficultés sont liées au fait que la majorité de ces chalets, comme nous l’avions rapporté dans une précédente édition, ayant subi des extensions anarchiques réalisées par les habitants ces dernières années, sont situés désormais au milieu d’un tissu urbain très dense et donc difficilement accessible.

La topographie des lieux ne pouvant permettre aux entrepreneurs d’acheminer à travers les venelles servant d’accès aux habitations, dont la largeur est d’à peine 80 cm, les matériaux (sable, agrégats, rond à béton ou ciment) nécessaires à la construction, sans parler de la mise en œuvre (réalisation des planchers) qui nécessite l’apport d’engins des travaux publics (bétonnières et malaxeurs).

«L’autre point soulevé au cours de cette réunion concerne la question épineuse de la mise en conformité des actes de propriété des habitants de ces chalets avec les permis de construire devant être délivrés par les services concernés de la mairie», rapporte notre source. Les bureaux d’études ont ainsi évoqué la nécessité d’établir de nouveaux actes de propriété aux habitants, prenant en compte ces extensions. «Une demande qui sera soumise à étude», leur a répondu le secrétaire général de la wilaya.

Ce dernier a annoncé en outre qu’une visite sur site a été programmée pour la semaine prochaine afin de prendre la mesure des problèmes rencontrés par les habitants concernés par le projet de désamiantage des 2 350 chalets d’El Guemmas, qui connaît, faut-il le préciser, un retard considé-rable.                                                        

F. Raoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie