Régions Est Constantine
 

Natif de Constantine

Le sprinter Skander Athmani bat un record vieux de 30 ans

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 02.08.17 | 12h00 Réagissez

 Une performance d’autant plus méritoire que le jeune Skander nous a avoué, lors d’un court entretien, que sa morphologie le prédestinait plutôt au 200 m.

Natif de Constantine, le sprinter Skander Djamil Athmani a fait ses débuts à l’âge de 20 ans au club Maouahib Atletic Constantine. Il vient de battre, lors du championnat d’Algérie d’athlétisme open qui s’est disputé à Alger du 27 au 29 juillet, un record d’Algérie vieux de 30 ans. Il s’agit du record du 100 m détenu par Mustapha Kamel Selmi en 10’34 depuis 1987.

Un record que vient donc d’améliorer Athmani, en réalisant 10’29. Une performance d’autant plus méritoire que le jeune Skander nous a avoué lors d’un court entretien qu’on a eu avec lui hier que sa morphologie le prédestinait plutôt au 200 m. Quant à son parcours, le jeune athlète âgé de 25 ans l’a débuté au Maouahib Club de Constantine, où il a fait un bref passage et avec lequel il a tout de même été champion d’Algérie 2013 du 60 m et réalisé une deuxième place dans les épreuves du 100 m et une 3e au 200.

Athmani a passé ensuite trois ans avec l’Association Sportive de Bounouara, où il a pu, en dépit du peu de moyens dont disposait ce club, réussir une qualification aux championnats d’Afrique en 2014, avec à la clé une médaille de bronze dans la discipline du 4 fois 100 m. Il a rejoint ensuite le groupement sportif des pétroliers (GSP) en 2016 dont il est actuellement sociétaire.

Notre champion qui n’a pas pu atteindre les minimas fixés à 10’12, qui auraient pu lui ouvrir les portes d’une qualification aux Mondiaux d’athlétisme de Londres qui se tiendront du 4 au 13 août devrait participer en revanche aux Jeux universitaires de Taipei (Universiades 2017) à Taiwan prévus du 15 au 29 août prochains et lors desquels il visera, nous a-t-il confié, une des trois médailles dans les épreuves du 100 m et du 200 m.

Skander nous a confié qu’il ambitionne à moyen terme de se distinguer dans une compétition internationale comme les championnats d’Afrique, puis atteindre ensuite les minima pour pouvoir participer, pour ce qui constituera son principal objectif, et espère-t-il, le point d’orgue de sa carrière, à une finale sur 200 ou 400 m aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Et c’est tout le bien qu’on lui souhaite.                        

F. Raoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie