Régions Est Constantine
 

Cité Daksi

Le centre commercial Chaâbani bientôt fermé

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.08.17 | 12h00 Réagissez

Le centre commercial Chaâbani bientôt fermé

Situé à proximité du siège de l’Office national des statistiques (ONS), le centre commercial Chaâbani à Daksi, dont la quasi-totalité des locaux, 80% des 174, affectés à leurs bénéficiaires sont demeurés clos depuis des années, sera  finalement fermé sur décision de la direction du patrimoine de la wilaya de Constantine.

Pour rappel, ce centre a constitué pendant des années une véritable énigme pour le commun des citoyens, d’autant qu’à la cité Daksi et celle mitoyenne des Frères Abbes, l’informel a pignon sur rue. Des lieux où des centaines de vendeurs ambulants exercent depuis des années en toute impunité, alors que le centre Chaâbani, doté de toutes les commodités, pouvait, en y introduisant quelques menus aménagements, contribuer à éradiquer ces marchés et pourquoi pas, accueillir les vendeurs.

Pire encore, certains des locaux situés dans le centre, comme nous l’avons rapporté dans une précédente édition, servent la nuit tombée d’abris aux délinquants des quartiers avoisinants qui les ont transformés en lieux de débauche et de beuverie. Soulignons que le centre Chaâbani abrite, en plus des locaux commerciaux, des sièges d’organismes de l’Etat, comme le Centre national d’assurance chômage (CNAC), le siège de l’entreprise de wilaya d’entretien de la voirie et de l’éclairage public, l’Epic Voirep et l’Etablissement public de la propreté et de la santé publique (Proprec). Des structures qui ne seront pas concernées par cette fermeture, a-t-on également appris auprès des responsables de la CNAC. Quant aux exploitants de la vingtaine de locaux en activité dans ce centre, dont les baux n’ont pas été renouvelés, il semblerait que leur sort soit scellé par cette fermeture. Eux qui espéraient que les services du patrimoine de la wilaya procèdent à la transformation d’une partie de ce centre en marché de fruits et légumes, pour y relancer l’activité, avec l’éradication programmée des marchés informels de Daksi et d’Oued El Had.  

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie