Régions Est Constantine
 

Analyses médicales des cancéreux

L’Institut Pasteur facture plus cher que le privé

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.10.17 | 12h00 Réagissez


Des patients atteints de cancer déplorent que les tarifs pratiqués par l’annexe de l’Institut Pasteur à Constantine, située à la cité Mentouri, dans le quartier de Sidi Mabrouk, pour ce qui concerne certaines analyses biologiques, soient plus élevés que dans des laboratoires privés. Des analyses sanguines périodiques, comme les marqueurs tumoraux, à l’exemple du CA 19/9 pour la recherche de tumeurs, que les malades atteints du cancer du colon doivent impérativement effectuer tous les trois ou six mois, sont facturés à 1 070 DA à l’Institut Pasteur contre 710 DA chez le privé, selon les témoignages de certains malades.

Ces derniers s’interrogent sur cette différence de tarifs, d’autant plus que l’institut en question est un établissement à caractère public. La facture risque par ailleurs d’être salée pour ces malades, lorsqu’on sait que certains d’entre eux doivent effectuer plusieurs analyses périodiques. Des malades qui, soulignons-le, doivent attendre plus de six mois pour obtenir un rendez-vous pour une radiothérapie. Et si l’on ajoute à cela le fait qu’ils doivent débourser près de 20 000 DA pour un scanner chez le privé, car celui du CHU Ben Badis étant la plupart du temps en panne (il l’est actuellement), le quotidien de ces cancéreux, dont la majorité ne roule certainement pas sur l’or, est bien compliqué.           
                     
 

F. Raoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...