Régions Est Constantine
 

3000 logements sociaux à Massinissa

L’attribution reportée à une date indéterminée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.12.17 | 12h00 Réagissez

L’attribution des 3000 logements sociaux à Massinissa, au profit des habitants de la ville de Constantine, a été différée encore une fois, après avoir été annoncée pour la fin janvier par le wali de Constantine, Abdessamie Saïdoun.

Les entreprises chargées de la réalisation, ainsi que l’administration locale ont incombé cette fois-ci le retard aux conditions climatiques.
Encore une excuse préparée à l’avance par les parties concernées pour justifier l’incapacité de tenir leur promesse, à cause des procédures administratives qui entravent les travaux et du manque de coordination entre les directions et les entreprises, c’est le changement climatique et les fortes pluies qui se sont abattues sur la région qui en sont la cause.

Car, il faut noter que ces travaux de VRD ont été lancés en juin 2016 et devaient être achevés en octobre de la même année. Soit dans un délai de 10 mois. Pour les raisons susmentionnées et face au retard considérable enregistré sur le site, une prolongation de 6 mois a été accordée à l’entreprise réalisatrice. Aujourd’hui, et après l’expiration des délais, le taux global des différents travaux de VRD et des aménagements extérieurs, n’est que de 80 %. Plus précisément et selon la fiche technique du projet, le taux d’avancement de l’éclairage public a atteint les 75 %, les réseaux d’AEP sont à  98 %, l’aménagement extérieur est à 68 % et les voiries (chaussée et trottoirs) n’ont atteint que 45 %.

Il est devenu difficile de se débarrasser des habitudes causant le retard des réalisations des projets dans la wilaya de Constantine, particulièrement concernant les logements des différentes formules. Selon les affirmations des entreprises, ainsi que celles du wali, il est difficile d’effectuer les travaux d’aménagement sur un terrain humide et inaccessible.

«Nous demandons aux citoyens d’être plus compréhensifs, car c’est au-delà de nos capacités de mener des travaux extérieurs sur un terrain humide. Vous avez remarqué sur place qu’il est difficile d’accéder au site. Il faut prendre en considération toutes ces difficultés, liées à 100 % aux changements climatiques», a déclaré M. Saïdoun. Et de rassurer : «Tout est pratiquement achevé. Une fois qu’il fera beau, les travaux reprendront. Nous ne pouvons pas annoncer une nouvelle date dans des conditions pareilles, mais je rassure le citoyen qu’il n’y aura pas une attribution dans un site inachevé.» A croire que nous sommes dans un pays où la pluie tombe tous les jours ! Toujours sur place, le wali a instruit les entreprises pour réaliser un nouvel accès pour cette cité qui devrait abriter environ 3000 familles de la commune de Constantine.
 

Yousra Salem
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie