Régions Est Constantine
 

Cité d’El Guemmas

Insatisfaction des travaux d’amélioration urbaine

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.10.17 | 12h00 Réagissez

La manière dont sont menés les travaux d’amélioration urbaine réalisés au niveau de la méga cité d’El Guemmas suscite encore une fois le courroux des habitants.

Après donc les résidents de la partie haute d’El Guemmas et ceux de Bouzehzah, qui ont déjà dénoncé, il y a de cela plusieurs mois, nombre d’anomalies lors de la réhabilitation de la chaussée dans leur quartier, des anomalies dont nous avons fait écho dans nos colonnes, c’est au tour aujourd’hui des habitants du quartier dit des «Bâtiments» d’afficher leur mécontentement. Ils pointent à ce propos un doigt accusateur sur l’entreprise qui a été chargée de réaliser les avaloirs dans leur cité (une opération devant précéder la pose de bitume sur la chaussée).

Laquelle opération, affirment-ils, a été effectuée de manière sommaire, ce qui a eu pour conséquence l’apparition de nombreuses malfaçons lors de la pose du bitume. Il assurent, en effet, que quasiment tous les avaloirs se trouvant sur le tronçon nouvellement bitumé se sont affaissés sous le poids des engins des travaux publics chargés de la pose du bitume, en plus de l’apparition de fissures sur le bas-côté de la chaussée. Les habitants ont d’ailleurs empêché la poursuite des travaux en exigeant au préalable de l’entreprise de reprendre les travaux selon les normes requises en la matière. Des exigences qui, semble-t-il, ont été satisfaites. Nous avons en effet constaté, hier lors de notre déplacement sur les lieux, que des ouvriers s’affairaient à renforcer les avaloirs endommagés, alors que d’autres procédaient à l’aménagement de trottoirs.

Les immeubles de la cité dont les façades avaient grand besoin d’un relookage sont en train d’être repeints, comme nous avons pu le voir également. Précisons, d’autre part, que l’opération d’amélioration urbaine menée en ce moment à El Guemmas, et en dépit de quelques réserves émises par les habitants quant à la manière dont sont réalisés les travaux, a été très bien accueillie par la population de cette cité, même s’il reste beaucoup à faire, notamment en matière de sécurité. Des habitants rencontrés sur place hier dénoncent à ce propos la prolifération de dealers de kif et de psychotropes dans leur quartier. Des dealers qui écoulent, selon eux, leur poison au grand jour en toute impunité, et ce, en l’absence d’une présence policière suffisante.  F. Raoui

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...