Régions Est Constantine
 

Plainte pour négligence au CHU Benbadis (Constantine)

Deux ans de prison requis contre la chef de service de radiothérapie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 28.09.17 | 12h00 Réagissez


Le procureur de la République près le tribunal de Constantine a requis, hier, deux ans de prison ferme assortis d’une amende de 20 000 DA à l’encontre de la professeure, chef de service de la radiothérapie du centre anticancer du CHU de Constantine et une année de prison ferme à l’encontre d’une résidente et 6 administrateurs exerçant au niveau du même service.

La professeure a été accusée de complicité  et de négligence médicale ayant exposé la vie d’un individu au danger. Pour  ce qui est du médecin résidente, elle a été poursuivie pour négligence médicale ayant exposé la vie d’un individu au danger. Pour le reste des administrateurs, ils ont été poursuivis pour avoir prononcé des déclarations contenant des faits non réels matériellement.

Rappelons que les faits de cette affaire remontent au mois de janvier 2016, quand l’une des patientes admises à ce service a déposé plainte contre la chef de service et la résidente pour négligence médicale ayant exposé sa vie au danger.

Suite à cette plainte, l’affaire a pris de nouvelles tournures, quand l’un des résidents, répondant aux initiales A.L., a témoigné contre la chef de service. Cette dernière est accusée d’avoir rédigé un rapport, tout en forçant les 6 administrateurs à le signer pour accuser le résident du vol du dossier médical de la victime.                                                                                                       

Y. S.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...