Régions Est Constantine
 

Mutuelle des P et T de Constantine

Des retraités attendent toujours leurs primes

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.03.18 | 12h00 Réagissez


Des retraités des secteurs des postes et des télécommunications de la wilaya de Constantine affirment n’avoir pas perçu, depuis leur admission à la retraite, il y a cinq années pour certains, la prime devant leur être versée par la Mutuelle générale des postes et des télécommunications, en dépit de plusieurs réclamations introduites auprès de cet organisme et des correspondances adressées à leur ministère de tutelle pour l’informer de cette situation.

Il est pourtant bien stipulé sur la carte d’affiliation à la Caisse de l’assurance vie, décès, retraite et invalidité (Cavdir) dépendant de la mutuelle des postes et des télécoms, dont nous détenons une copie, que les travailleurs affiliés à la mutuelle bénéficient, entre autres avantages, à leur départ à la retraite, du versement d’un pécule égal à un mois de salaire par deux ans de cotisation. «Je suis à la retraite depuis juin 2014, mais je n’ai toujours pas perçu la prime qui devait m’être versée trois mois au plus tard après mon départ à la retraite.

Il semble bien que nous ayons été victimes d’une arnaque», soutient M.Benmahammad, l’un des travailleurs retraités concernés, en précisant que la plupart de ses collègues n’ont pas bénéficié à ce jour de cet avantage. Une situation qui a poussé certains d’entre eux à intenter une action en justice en 2017 auprès du tribunal administratif de Constantine à l’encontre de la Cavdir, afin de l’obliger à respecter ses engagements. «Le tribunal a prononcé un jugement en faveur des plaignants et désigné en outre un expert pour évaluer le montant des indemnités devant être versées à chaque retraité par la Cavdir.

Mais les choses en sont pas restées là», souligne notre interlocuteur. Après avoir cru avoir eu gain de cause, ces retraités ont été en effet surpris, déplorent-ils, par la décision du représentant de la Caisse d’assurance (Cavdir) d’introduire un recours suite au jugement prononcé par le tribunal administratif de Constantine et demander que l’affaire soit jugée à Alger, sachant que d’autres parmi leurs anciens collègues ont été indemnisés par cette caisse après une décision de justice prononcée à Constantine.

Ces retraités seront donc contraints d’entamer une nouvelle procédure judiciaire à Alger, avec tout ce que cela implique comme perte de temps, de déplacements et de dépenses pour les honoraires des avocats. Il convient de préciser que nous avons interrogé un responsable du bureau régional de la Mutuelle des P et T à Constantine sur le conflit des retraités avec la Cavdir.

Ce dernier nous a déclaré ignorer les raisons du refus de celle-ci de verser cette prime. «Notre tâche se limite à recevoir les dossiers des mutualistes que nous trions avant de les transmettre à notre direction à Alger où s’effectue leur traitement. Nous ne servons donc finalement que de boîte postale aux mutualistes et à cet égard nous ne pouvons être au courant de ce qui se passe au niveau central», a-t-il expliqué.

F. Raoui
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie