Régions Est Constantine
 

Aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine

Des passagers d’Air Algérie victimes de vols de bagages

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.12.17 | 12h00 Réagissez

 
	La qualité de service semble encore être le dernier des soucis d’Air Algérie
La qualité de service semble encore être le dernier des...

Dénoncée à plusieurs reprises, cette situation donne une très mauvaise image de la compagnie nationale qui accumule toujours les défaillances ces dernières années.

Des passagers du vol AH 1461 de la compagnie Air Algérie en provenance, samedi passé, de la ville de Lyon, vol prévu à 17h 10 et retardé jusqu’aux environs de 19 h30, rapportent avoir eu la mauvaise surprise de constater à l’arrivée des bagages à l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine que certaines de leurs valises ont été ouvertes.

Samir, enseignant à Lyon, en visite familiale pour quelques jours à Constantine, témoigne à ce propos: «On a dû patienter, après avoir été soumis aux différents contrôles de la police des airs et des frontières et des Douanes, près de deux heures dans la zone de débarquement, avant de pouvoir récupérer nos bagages. En plus des lenteurs dans la livraison des bagages, je me suis rendu compte avec plusieurs autres que ma valise, que j’avais pourtant pris le soin de fermer avec un cadenas, a été ouverte.

Je ne sais pas s’ils ont pris des choses. Je verrai ça en arrivant à la maison. J’ai bien fait en tout cas de mettre mes objets de valeur dans mon bagage à main, mais d’autres passagers n’ont pas eu cette chance. Certains se sont plaints à la police de s’être fait subtiliser certains de leurs effets, dont des objets de valeur.»

Notre interlocuteur souligne d’autre part que le vol en question a été marqué par un autre incident, survenu celui-ci lors de l’embarquement à l’aéroport de Lyon. Un passager, ressortissant tunisien, accompagné de son épouse algérienne, a eu en effet la désagréable surprise de trouver du vomi sur le siège qui lui avait été désigné.

Ce qu’il n’a pas manqué, comme on peut aisément le comprendre, de signaler au personnel de cabine en lui demandant de trouver une solution. Mais comme il n’y avait plus aucune place libre, il a dû se résoudre à prendre ce siège après qu’une hôtesse de l’air l’a nettoyé de manière très sommaire et avec beaucoup de mauvaise grâce, rapporte notre témoin, ajoutant que le passager en question avait ensuite pris des photos du siège encore souillé de vomi, en menaçant le personnel de cabine de les poster sur les réseaux sociaux.

Ce qui s’est avéré une très mauvaise idée, puisqu’il s’est fait embarquer par la police des airs et des frontières, probablement alertée de l’incident par l’équipage, dès sa descente de l’avion.                                            

F. Raoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie