Régions Est Constantine
 

Cité Sakiet Sidi Youcef (ex-BUM) à Constantine

Des immeubles envahis par les déchets

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.06.17 | 12h00 Réagissez

Tout en reconnaissant l’incivisme de certains, les habitants déplorent l’absence des services communaux qui prétextent toujours le manque de moyens.

Les sentiments de désolation et de dépit dominent les discussions, ces derniers jours, parmi les habitants de la cité Sakiet Sidi Youcef (ex-BUM), dans sa partie située sur la route de Sarkina. «Nous sommes envahis par les déchets de toutes parts, et cela rend le cadre de vie intenable dans cette cité, chaque jour, nous sommes confrontés aux mauvaises odeurs, mais avec l’apparition des rongeurs et des moustiques, la situation est devenue insoutenable», affirment des habitants de la cité, notamment ceux ceux des immeubles 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011.

Si parmi les résidents on déplore surtout l’incivisme de certains qui ne se font aucun souci pour l’hygiène et la propreté dans leur quartier, en jetant anarchiquement toutes sortes de déchets, on évoque aussi la défaillance flagrante des services de la commune chargés du nettoyage, qui demeurent encore aux abonnés absents. Pourtant, la cité en question ne se trouve qu’à moins de cent mètres du siège de la délégation urbaine de Ziadia. Un paradoxe frappant.

«Nous avons tenté de joindre les responsables du secteur urbain pour attirer leur attention sur la situation déplorable que nous vivons, mais nous avons été choqués par la réponse que nous avons reçue. Une chose inconcevable. Figurez-vous que les concernés, qui n’ont pas daigné se déplacer sur les lieux pour faire le constat, ont avancé comme justification le manque de moyens pour expliquer leur défaillance», regrettent nos interlocuteurs. «Comment se fait-il qu’un tel secteur n’ait pas les moyens pour accomplir des tâches dont il assume les responsabilités, sinon à quoi sert-il d’avoir un secteur urbain et des services de nettoyage ?» dénoncent des habitants de la cité.

Cela se passe au moment où la wilaya tente de faire bouger les services communaux «somnolents» pour mener des campagnes de nettoyage. Des opérations qui demeurent encore conjoncturelles, bénéficiant toujours d’un important tapage médiatique, alors qu’il s’agit d’une des principales missions des collectivités locales.       
 

Arslan Selmane
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie