Régions Est Constantine
 

Elections locales à Zighoud Youcef

Des citoyens dénoncent le parti pris du chef de daïra

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.11.17 | 12h00 Réagissez

Al’approche des élections locales du 23 novembre, les langues se décident enfin à se délier et chaque jour apporte son lot de scandales. Des pratiques qui jettent le doute sur l’impartialité de l’administration locale dans la préparation de ces joutes sont dévoilées par des «lanceurs d’alerte».

Un groupe de citoyens de la commune de Zighoud Youcef, à 30 kilomètres de Constantine, est monté au créneau pour dénoncer ce qu’ils ont qualifié de «comportement suspect» de la part de l’administration locale et particulièrement du chef de la daïra de Zighoud Youcef dans la préparation des prochaines élections locales. Dans une lettre remise à notre rédaction, ces derniers accusent l’administration locale d’avoir volontairement retardé la publication de la liste du personnel désigné par les collectivités locales pour encadrer ces élections dans le but, selon les auteurs de la lettre, d’empêcher les partis en lice à Zighoud Youcef d’en prendre connaissance dans les délais légaux et de les priver de toute possibilité de recours. Ils s’interrogent à ce propos sur le parti pris de l’administration censée garantir la transparence de cet événement électoral et sa préparation dans les meilleures conditions.

Les auteurs de la lettre vont plus loin dans leurs accusations, affirmant que le chef de daïra a appelé, lors d’une réunion tenue avec les citoyens de la ville et des représentants de la société civile à l’occasion des festivités commémorant le 1er Novembre, à voter en faveur des listes des partis proches du pouvoir, notamment celles du FLN, avec à la clé la promesse d’une prise en charge de tous leurs problèmes. «Des pratiques que réprouvent les citoyens de la ville et qui pourraient avoir de graves conséquences si les soupçons de parti pris de l’administration se confirment le jour du vote», préviennent les auteurs de la lettre, ajoutant que le chef de daïra devra en assumer l’entière responsabilité.

F. Raoui
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...