Régions Est Constantine
 

Vivant un marasme qui dure depuis des années

Des agriculteurs vident leur sac

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	l Décidément, ce sont les mêmes problèmes qui refont surface chaque saison.
l Décidément, ce sont les mêmes problèmes qui...

En dépit des efforts déployés par les autorités dans le secteur de l’agriculture, les mêmes problèmes posés depuis des années remontent à la surface à l’occasion de chaque événement.

C’est ainsi que des agriculteurs de la wilaya ont saisi l’occasion de la tenue de la Journée nationale de vulgarisation agricole, mardi dernier, à la maison de la culture Malek Haddad, pour «vider leur sac». La sécheresse et le manque de main-d’œuvre sont les principaux points qui continuent d’inquiéter des agriculteurs aux abois et sans aucune assistance. Vivant un véritable marasme qui perdure depuis des années, les intervenants, venus des douze communes de la wilaya, n’ont pas manqué, lors des ateliers organisés à cette occasion, de réclamer un engagement plus sérieux de la part de l’administration, pour trouver des solutions aux énormes difficultés rencontrées, et qui se répercutent négativement sur le rendement agricole.

L’indisponibilité de la semence, et surtout sa mauvaise qualité, est un problème qui devient chronique ces dernières années, et irrite les fellahs. Certains iront même jusqu’à dénoncer implicitement une sorte de «fraude» au niveau de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS). Ils étaient unanimes à dire : «Nous souffrons de la mauvaise qualité de la semence, il nous arrive de constater après l’ouverture du sac fourni par la CCLS que le grain est cassé en deux ou en plusieurs petits morceaux. En plus, le poids du sac de la semence commandée n’est jamais respecté.

La CCLS vend aux agriculteurs un sac de 50kg, mais après vérification nous constatons que le sac pèse parfois 48 et même 46 kg.» Les cultivateurs en colère ont demandé également l’ouverture de points de vente dans leurs communes afin de faciliter la circulation et la commercialisation de la semence, en évitant à l’agriculteur les charges du déplacement et les longs trajets. «Nous demandons aux autorités de permettre aux particuliers d’investir dans ce domaine, notamment dans la vente de la semence. Ce qui va créer un nouvel espace de concurrence et améliorer la qualité du produit», ont-ils proposé. Ayant le cœur plein, les agriculteurs de la wilaya ont «vidé leur sac» en révélant toutes les carences qui entravent le développement de ce secteur. Ils ont mis en exergue le manque de formation et la non-maîtrise des moyens de production, à l’instar des matériels de culture, l’utilisation aléatoire des engrais et autres. Pour ce qui est de l’irrigation, ils ont sollicité les responsables pour avoir une autorisation d’exploitation des eaux de l’Oued Rhumel et la réalisation d’un réseau alimenté à partir du barrage de Beni Haroun pour qu’ils ne soient pas pénalisés durant les périodes de sécheresse.

Pour conclure, les concernés n’ont pas manqué de critiquer la relation entre l’agriculteur et l’administration. «La répercussion de la lourdeur des procédures administratives sur l’acte de production est néfaste. Le traitement d’un simple dossier dure au moins 15 jours, ce qui nous cause un retard dans la production. Nous demandons aussi l’élargissement des procédures de soutien aux autres cultures, telles que les pois, les féveroles et autres», ont-ils signalé. Et d’achever leurs recommandations en lisant une communication : «Nous voulons qu’il y ait une analyse détaillée du sol, afin d’avoir des références techniques et une carte variétale et spécifique selon la particularité des zones. Nous réclamons la mise en place d’une cellule d’écoute, d’alerte et d’information à la Chambre de l’agriculture.» 
 

Yousra Salem
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...