Régions Est Constantine
 

Brèves....

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.11.17 | 12h00 Réagissez

MONUMENT AUX MORTS : Bechiri Khodja empêché d’exposer ses œuvres
 
C’est l’image d’un artiste blessé, déçu et décontenancé qu’on voit sur une vidéo postée sur la page Facebook du groupe «Constantine ma ville», animée par des Constantinois passionnés du travail de bénévolat pour la préservation et la sauvegarde des sites naturels de la ville. Connu pour être un artiste entreprenant qui aime s’installer au beau milieu de la nature et des sites originaux du Vieux rocher pour réaliser ses tableaux, Bechiri Khodja ne se doutait guère qu’il allait connaître une mésaventure décourageante au Monument aux morts.

Cela s’est passé le 15 octobre dernier, où par une belle journée d’automne, l’artiste est allé exposer quelques unes de ses œuvres, tout en travaillant sur place. Une manière de faire connaître ses travaux au nombreux public qui choisit de se déplacer vers ce lieu enchanteur de par sa nature et de sa valeur historique. Malheureusement pour lui, Bechiri Khodja sera empêché d’installer ses affaires par des agents dont on ignore l’identité et la fonction. Très découragé, l’artiste n’a pas trouvé quoi dire. «C’est vraiment désolant de vivre de telles situations, surtout qu’il s’agit d’un lieu touristique qui attire du monde, et moi je ne suis ici que pour établir ce contact entre un artiste et des visiteurs, rien de plus», regrette-t-il. Une question se pose avec insistance : Bechiri Khodja, un artiste bien connu à Constantine, avait-il vraiment besoin d’une autorisation des autorités pour s’adonner à sa passion de toujours sans déranger personne, au moment où des centaines d’énergumènes s’adonnent à des activités illégales en plein centre-ville sans être inquiétés ?  

Abattage de 372 chiens errants depuis le début ,de l’année

Pour faire face au phénomène de prolifération des chiens errants,  les services de la commune de Constantine indiquent, dans un communiqué transmis hier à notre rédaction, avoir organisé une campagne d’abattage qui s’est soldée jusqu’à la fin du mois d’octobre de l’année en cours par l’élimination de 372 chiens errants, lesquels ont été enterrés dans le respect des conditions sanitaires requises en la matière. L’on peut lire également dans le communiqué que cette campagne s’est déroulée en deux phases. L’une de jour, menée par une équipe spécialisée relevant des services de la mairie et une autre phase qui s’est déroulée de nuit conjointement avec les services de sécurité et l’association des chasseurs de la wilaya de Constantine. Le même communiqué souligne d’autre part que ces opérations d’abattage qui tendent en premier lieu à protéger les citoyens ont été organisées selon un programme établi par le ministère de la Santé et de la Population. 

Arslan Selmane, F. Raoui
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie