Régions Est Constantine
 

Bilan du secteur de l’emploi à Constantine

Baisse significative du nombre de projets financés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.12.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le nombre d’entreprises n’ayant pas, à ce jour, remboursé leurs crédits est estimée par le 
	directeur de l’Ansej à environ 36 % des projets financés depuis la création de l’agence en 1998.
Le nombre d’entreprises n’ayant pas, à ce jour,...

Nous allons travailler dorénavant sur la base des besoins de chaque région.

Pour ce qui concerne Constantine, un effort supplémentaire sera fait en direction des jeunes des régions défavorisées dans les volets de la formation et de l’accompagnement pour la création d’entreprises dans le domaine de l’agriculture. Nous encouragerons également les universitaires et les diplômés de la formation professionnelle à la création d’entreprises», a indiqué, jeudi passé lors d’une conférence de presse, le directeur de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej), Ghellab Abderrahmane. Des propos tenus à l’occasion d’une journée d’information, organisée conjointement par la direction de l’emploi de la wilaya (DEW), l’Ansej, la CNAC et l’Agence de wilaya pour l’emploi (Awem) au siège de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) à Daksi.

Le directeur de l’Ansej a dressé à cette occasion un bilan des activités de l’agence en 2017, lequel fait ressortir une baisse significative du nombre de projets financés au cours de cette année par rapport à la précédente. Soit 220 projets cette année contre près de 500 en 2016. Une baisse justifiée, selon le directeur de l’Ansej, par le gel de l’activité transport, mais aussi par la promotion d’autres activités, où il est exigé pour celles-ci un diplôme et un savoir-faire. A une question sur le nombre d’ entreprises n’ayant pas jusqu’à ce jour remboursé leurs crédits, le directeur de l’Ansej estime leur nombre à environ 36 % des projets financés depuis la création de l’agence en 1998. S’agissant des objectifs de celle-ci pour 2018, il a annoncé que le volet formation aura une importance capitale par l’organisation de sessions de formation de chefs d’entreprise, en plus de journées d’information et d’universités d’été programmées à Constantine. Le directeur de la CNAC, Khemisti Djameleddine, a déclaré pour sa part que l’organisme dont il a la charge a contribué au cours de l’année au financement de 47 entreprises, ce qui a permis la création de 118 emplois.

En ce qui concerne le bilan de la direction de l’emploi de la wilaya, il fait ressortir que la demande en la matière dans la wilaya a atteint le chiffre de 53 000 demandeurs en 2017, pour lesquels 15000 emplois seulement ont été offerts. Un bilan des plus mitigés, d’autant plus que la majorité des emplois proposés rentrent dans le cadre du pré-emploi ou du travail aidé, soit des contrats à durée déterminée

F. Raoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie