Régions Est Biskra
 

Journée mondiale de lutte contre le diabète à Biskra

Recul sensible de la maladie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.12.17 | 12h00 Réagissez

L’Ampb multiplie les actions de sensibilisation contre le diabète, au profit de la population de la wilaya.

En marge d’un colloque scientifique consacré à la diabétologie et organisé, vendredi, par l’Association des médecins privés de Biskra (Ampb), le docteur Mohamed Houhou, président de ladite association, a estimé que le diabète régressait nettement en Algérie grâce au programme de lutte national initié par le ministère de la Santé, au travail des associations médicales, à l’action des praticiens sur le terrain et aux campagnes d’information et de sensibilisation.

«Dans les années 1980, des patients mouraient d’acidocétose, d’autres étaient amputés d’un membre du fait d’une gangrène, d’autres encore étaient atteints de rétinopathie et de cécité et d’autres encore étaient soumis à la dialyse pour n’avoir pas été soignés à temps. Ces dernières années, nous n’observons plus de coma entraîné par le diabète, ni d’amputation du pied diabétique, mais le combat contre le diabète n’est pas fini, car c’est une maladie insidieuse et silencieuse apparaissant et évoluant pendant des années sans que le patient le ressente», a-t-il expliqué.

Destinée aux médecins, cette rencontre, tenue à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, célébrée le 14 novembre, clôture un éventail d’actions chapeautées par l’Ampb, tel le 7e marathon de Biskra, course de sensibilisation et d’information sur cette maladie épidémique, afin de mettre en avant l’importance du sport et des activités physiques comme moyens de prévention et de lutte contre le diabète de type 2, et des séances de dépistage du diabète réalisées gratuitement en faveur de la population sur la place de la Liberté (placette) du centre-ville de Biskra.

«Cette journée entre dans le cadre de la formation continue des médecins. Plus de 150 d’entre eux, venus de Biskra, Constantine, Sétif, El Oued et Batna y ont pris part afin d’être à jour sur les avancées de la médecine et de prendre en charge leurs patients selon les normes internationales et suivant les recommandations de l’OMS», a précisé le docteur Saâdedine Athmani, chargé de la communication à l’Ampb. Le diabète a un caractère évolutif impressionnant.

En Algérie, sa prévalence oscille de 10 à 12% de la population. Elle concerne une frange de la population active, d’adultes jeunes qui sont exposés à des complications à long terme touchant les systèmes cardiovasculaire et cervical, mais aussi micro—angiopathique, c’est-à-dire les yeux, les reins et tout le métabolisme. Le diabète est la première cause de cécité pour des raisons non traumatiques et aussi la première cause d’amputation d’un membre et la seconde cause de décès en Algérie, a-t-on appris.

«La meilleure solution pour s’en prémunir est de sensibiliser et d’informer la population sur ses causes et ses effets à travers des campagnes locales ciblées avec la participation des médias de large diffusion. Il faut aussi proposer des glycémies facilement réalisables dans les laboratoires d’analyse médicale et une prise en charge précoce et thérapeutique des patients devant souvent perdre du poids, observer un régime alimentaire équilibré et pratiquer des activités physiques.

Là, le rôle des pouvoirs publics est crucial, car ils doivent mettre à la disposition des habitants, des trottoirs adaptés, des jardins publics et des aires de sport et favoriser les activités physiques dans les écoles. Le dispositif national de prévention et de lutte national contre cette maladie contient certainement des lacunes, mais il est efficient comparativement aux pays voisins.

Les diabétiques algériens sont bien lotis», a estimé le professeur Adlene Zaâmouche, médecin interniste à Constantine. L’intervention du docteur N. Mallem sur le diabète de type 2 (DT2) et les nouveautés médicales de 2017, a été très appréciée aussi par l’auditoire et suscité un débat fructueux.  
 

Hafedh Moussaoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...