Régions Est Biskra
 

Biskra

Les directeurs des banques n’aiment pas communiquer

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.12.17 | 12h00 Réagissez


Invités au forum de la Radio de Biskra, émission bimensuelle diffusée sur les ondes en direct le jeudi de 10 h à 12 h et qui se veut un trait d’union entre les responsables locaux, les directeurs exécutifs, les décideurs et les dirigeants d’institutions et d’entreprises et la population de la wilaya de Biskra et des journalistes, les directeurs des banques publiques de Biskra du CPA, de la BNA, de la BADR, de la BDL et de la BEA se sont distingués, jeudi dernier, par leur absence inopinée et non déclarée à cette rencontre radiophonique attendue et suivie par des milliers d’auditeurs, a-t-on constaté. «Nous avons envoyé les invitations aux concernées 15 jours à l’avance, mais il semble que les directeurs des banques rechignent à communiquer.

Ils n’ont même pas eu la décence et la politesse de décliner l’invitation et de nous avertir de leur défection», a expliqué Abdelbasset Tatayet, animateur de l’émission, qui était visiblement dépité par ce comportement indigne de cadres de l’Etat. A noter que seul Khalil Hicham Benhouhou, directeur de l’agence de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP Banque) de Biskra s’est présenté au rendez-vous. Réduite à seulement 1 h au lieu de 2, cette émission lui a permis de répondre avec élégance et maîtrise à toutes les questions posées par les présents afin d’éclairer les auditeurs sur différents sujets liés aux financements des particuliers et des entreprises, des crédits à caractère islamique, des efforts entrepris par la CNEP pour inciter leurs clients à déposer leurs fonds dans le circuit bancaire, des facilitations accordées aux émigrés pour ouvrir des comptes à la CNEP et des opérations initiées pour offrir aux détenteurs de carnets des possibilités d’acquérir des véhicules et des logements ou de développer leurs activités industrielles, artisanales ou agricoles à travers des formules de financement souples et adaptées aux revenus de chacun d’entre eux.

«Dans la wilaya de Biskra, il y a 4 agences CNEP réunissant plus de 60 000 clients. Nous enregistrons des taux de recouvrement importants et les dépôts suivent une courbe ascendante. La mise en place d’un système de numérisation moderne nous permet d’améliorer l’accueil des clients et les services offerts et de répondre positivement ou pas en un temps ne dépassant pas les 10 jours à toutes les demandes de crédits. Nous mettons à la disposition de nos clients 60 logements en location-vente situés à Feliache, à l’est de la ville de Biskra, où le développement touristique, agricole et industriel profite indubitablement aux institutions financières», a conclu l’hôte de la Radio de Biskra. 

Hafedh Moussaoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...