Régions Est Biskra
 

Biskra

Deux immeubles d’une cité sans éclairage public

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez



Une partie de la nouvelle cité des 156 Logements, située à Biskra, à l’extrême nord-est d’El Alia, est privée d’éclairage public et cela depuis que les locataires ont occupé les appartements. Il y a quelques mois, une société privée est venue installer des poteaux électriques et des candélabres dans cette cité enfin illuminée la nuit, mais en omettant deux immeubles. «Le chef du chantier a expliqué que son contrat n’incluait pas ces 2 blocs habités en majorité par des enseignants du secondaire et du moyen. Nous avons signalé l’anomalie plusieurs fois aux autorités compétentes et à l’APC de Biskra, mais il semble qu’on nous ait oubliés. Avec les élections, le Ramadhan et bientôt l’été, nous craignons de ne jamais voir nos immeubles éclairés la nuit comme le reste de la cité. Quand le wali est venu inaugurer cette cité, on lui a assuré que toutes les commodités étaient  réalisées, mais il semble que non. Nous avons la connexion à internet, mais pas d’éclairage public. N’est-ce pas un comble ?», rapporte Ali Bouchareb, professeur de philosophie. Isolés et adossés à des monticules rocailleux où se rencontreraient à la faveur de l’obscurité, des groupes de jeunes tapageurs et indisciplinés, les habitants de ces deux immeubles oubliés et, selon eux, «se transformant en endroit lugubre dés la nuit tombée», sont convaincus que l’installation de l’éclairage public dissuaderait ces jeunes désœuvrés de venir crier sous leurs fenêtres et donnerait à leur cité un aspect nocturne convenable tout en diminuant de leur mal-être.

Hafedh Moussaoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie